Abonnez-vous pour 1€

Elle rédige un «contrat de relation» de 17 pages pour son petit ami, deux semaines après leur rencontre sur Tinder: «Je le recommande aux couples!»

Elle rédige un «contrat de relation» de 17 pages pour son petit ami, deux semaines après leur rencontre sur Tinder: «Je le recommande aux couples!»
123rf

Annie Wright a rencontré Michael Head pour la première fois sur Tinder en octobre de l’année dernière, et les deux jeunes se sont rapidement rapprochés. Déterminée à faire fonctionner la relation après avoir franchi ses « limites » dans une précédente relation toxique, Annie, 21 ans, a plaisanté en disant qu’ils devraient écrire ce qu’ils voulaient l’un de l’autre. Michael, 23 ans, a accepté et cela s’est officialisé sous la forme d’un contrat… de 17 pages.

Dans ce contrat, Annie exige par exemple que son petit ami paie les soirées en amoureux et lui achète des fleurs deux fois par mois. Elle souhaite également que son compagnon soit en forme et s’entraîne cinq fois par semaine.

« Nous traitons notre relation presque comme une interaction commerciale. Nous traitons les conflits comme le feraient des partenaires commerciaux » explique Annie au Mirror. « Je le recommande vivement. Je suis surpris que plus de gens ne le fassent pas. »

« Nous avons rédigé des contrats individuels et nous nous sommes réunis comme dans The Apprentice et nous les avons présentés », relate-t-elle. « J’avais l’impression que le plus gros problème dans ma dernière relation était que j’avais l’impression de franchir des limites que je n’avais jamais établies », conclut-elle.

Notre sélection vidéo