Gastronomie & terroir: et avec votre fromage, pourquoi pas un thé?

Elle a créé un pairage qui interpelle en rapprochant fromage et thé.
Elle a créé un pairage qui interpelle en rapprochant fromage et thé. - D.R.

Cette réputation a largement dépassé les frontières, toujours avec la discrétion et l’humilité qui la caractérisent. Bref, c’est une « pointure »… On sait moins qu’elle a créé un pairage qui interpelle en rapprochant fromage et thé

Fabienne Effertz a vécu quelques années en Suisse, au plus près des alpages de la Gruyère et c’est là qu’elle a découvert qu’on buvait parfois du thé noir avec les fondues et les raclettes. Pratique singulière de prime abord. Et qui rapproche deux univers apparemment éloignés.

L’élégance du thé et la simplicité du fromage s’enrichissent l’un l’autre pour créer une harmonie de goûts, dit-elle. Trois mille ans qu’ils s’attendaient sans le savoir… Une alternative aussi pour celles et ceux qui ne boivent pas d’alcool. Et qui permet de contourner le vieux débat autour de la couleur du vin à consommer avec le fromage. Plutôt blanc, quand même…

Fabienne Effertz, on l’a dit, défend farouchement le fromage au lait cru (n’en déplaise à l’Afsca), dont la suprématie gustative n’est plus à démontrer. Elle milite depuis plus de 20 ans au sein de l’association « Slow Food » qui sensibilise à « l’écogastronomie » et à « l’alterconsommation ».

Elle y a imposé le Herve et le sirop artisanal désormais considérés comme « sentinelles du goût » à l’échelle internationale. Ces fromages au lait cru, elle en exalte les saveurs avec des thés de jardins de petits producteurs d’Asie. Elle en parle à merveille et avec conviction. Selon elle, il est question de poésie, de méditation et de sensualité.

Un ouvrage autour de ce pairage

Un beau livre en porte le témoignage. Elle partage également son savoir et son expérience à travers des ateliers pour petits groupes de 8 à 12 gourmands curieux. Une initiation qui a incontestablement le mérite de l’originalité. Fabienne Effertz saura vous convaincre de l’alliance entre un gruyère d’alpage corsé (avec ses touches herbacées et florales) et le Long Jing, célèbre thé vert tonique, végétal et légèrement grillé. Et ce n’est qu’un exemple… Bien d’autres ne manqueront pas de vous séduire à la découverte de son livre ou lors de la fréquentation de ses ateliers.

infos au 0476/96.98.51

Mamma Mia!

Des dizaines de produits d’exception à partager à l’apéritif notamment.
Des dizaines de produits d’exception à partager à l’apéritif notamment. - D.R.

Incontestablement, On y dénombre une quantité considérable de spécialités produites à l’ancienne dans des ateliers et des usines qui couvrent à peu près tout le territoire, principalement dans le Nord du pays. Sans négliger une production familiale qui est toujours solidement implantée en milieu rural. La charcuterie (« chair cuite ») a été inventée pour conserver la viande quand les populations de chasseurs-cueilleurs se sont sédentarisées pour évoluer en agriculteurs-éleveurs.

Majoritairement et historiquement, c’est le porc qui fournit l’essentiel de la vaste gamme des charcuteries. Ajoutez-y le sel comme agent de conservation et un peu de graisse et tout est dit. Ou plutôt, tout commence… Epices, fines herbes, arômes naturels, pistaches de Bronte, sel marin de Sicile, Marsala, cannelle, poivre en grains, ail frais feront la différence pour personnaliser la produit.

VDS-FOOD propose une infinité de charcuteries italiennes issues de deux des meilleurs faiseurs italiens : Levoni (dans la région de Mantoue) et Casa Gonzaga (également en Lombardie).

Le vocabulaire du catalogue est déjà tout un voyage poétique : cotechino, coppa, capocollo, castelspeck, culatta, pancetta, prosciutto crudo, porchetta, sorpressa, strolghino di culatello, ventricina, bresaola, guanciale, saucisses de Mantoue… Et par-dessus tout la mortadelle légère et facilement digestible.

On s’en voudrait d’oublier les incomparables jambons d’appellation contrôlée des régions de Parme et de San Daniele. Véritables trésors gastronomiques nationaux et dont on conserve les noix, par milliers, dans des hangars véritablement fortifiés… Autre pépite locale : la charcuterie à la truffe (noire) qui fond littéralement en bouche.

Les lecteurs végétariens nous pardonneront… ou ils auront plus sûrement zappé la lecture de cet article !

VDS-FOOD BXL 461 Avenue Van Volxem – 1190 Bxl VDS-FOOD LIEGE 4 rue Prés Champs – 4671 Barchon VDS-FOOD Wavre ZI Wavre Nord 6 Avenue Léonard de Vinci – 1300 Wavre Magasins ouverts du lundi au samedi de 8 à 16h30 www.vds-food.com et page FB

Édito de Guy Lemaire : la dinette

Aujourd’hui les food trucks ont envahi l’espace public (au grand dam des restaurateurs qui leur envient un taux de TVA plus bas), les festivals gastronomiques abondent et les halles gourmandes font nécessairement partie des atouts de grandes villes.

La Belgique est en train de combler son retard en la matière. Bruxelles a son Food market dans une ancienne banque, Gand dans une ancienne chapelle du 16e, et depuis cette semaine Liège a installé le sien dans son ancienne Grand Poste. C’était également le cas à Anvers mais le Mercado de la Groenplaats n’a pas connu le succès escompté.

À échelle plus ambitieuse Eataly, au départ de Milan, a essaimé à travers le monde (et bientôt à Bruxelles) pour proposer la plus alléchante vitrine de la gastronomie italienne. Et si vous voulez faire une escapade culinaire toute proche, le Markthal de Rotterdam (face aux célèbres maisons cubiques) vaut le déplacement. Vous y risquerez même l’indigestion puisque plus d’une centaine de stands de nourriture s’y déploient sur un espace grand comme deux terrains de football…

Liège: une Grand Poste gourmande

Sept comptoirs dans le food market.
Sept comptoirs dans le food market. - L.H.

Après plusieurs années de chantier et quarante millions d’investissement, le bâtiment de l’ancienne Grand Poste de Liège vient d’ouvrir ses portes. Il propose pas moins de 8000m² d’espaces multifonctionnels dont nous ne retiendrons ici que le volet gourmand.

En effet, sept comptoirs proposent tous les jours de 11h à minuit un reflet des nourritures du monde. Cuisine asiatique avec Ninja Bowl. Cuisine syrienne « Chez Yara ». « Little Huggy’s » pour les burgers de cette chaîne purement liégeoise. Plats sains chez « Mint Healthy Food ». Petit parfum de New-York avec « Pit’s Deli » et ses sandwichs au pastrami. Le pain saucisse est roi chez « Saucisses Club », enfin « Get your Mug » (toujours en français dans le texte…) décline le café sous toutes ses formes.

Et le fleuron de l’offre est apporté par la Brasserie de Liège qui compte produire sur place un million de litres de bière. Il n’est pas interdit d’avoir soif !

Notre sélection vidéo