Abonnez-vous pour 1€

Comment se débrouillent les joueurs partis du Standard cet été dans leur nouveau club? Pour l’instant, le bilan n’est pas fort glorieux…

Comment se débrouillent les joueurs partis du Standard cet été dans leur nouveau club? Pour l’instant, le bilan n’est pas fort glorieux…
PhotoNews

Le Standard a connu un véritable exode massif lors du dernier mercato estival. Désireux d’alléger leur masse salariale, les dirigeants ont réussi à se débarrasser de plusieurs indésirables. Pas tous, mais une bonne partie en tout cas.

Arrivés dans leur nouveau club, ceux-ci avaient certainement à cœur de montrer leur vraie valeur après leur échec en bord de Meuse. Ce qui n’est pas encore vraiment le cas…

Obbi Oulare à Barnsley

Parti gratuitement à Barnsley, pensionnaire de deuxième division anglaise, Obbi Oulare n’a pas encore réussi à s’imposer. Après six mois passés sur une voie de garage au sein du noyau espoirs, le puissant attaquant attend toujours de disputer ses premières secondes de jeu pour le club anglais…

Laurent Jans au Sparta Rotterdam

Arrivé en Cité ardente au début du mois d’octobre 2020, le latéral luxembourgeois Laurent Jans n’y sera finalement resté qu’une seule petite année. Son contrat expiré, il s’est engagé cet été avec le club néerlandais du Sparta Rotterdam. Et, comme au sein du matricule 16, l’ancien de Waasland-Beveren éprouve quelques difficultés à se montrer sous son meilleur jour. Pour preuve, le défenseur a eu plus de temps de jeu cette saison en une seule rencontre avec son équipe nationale (90 minutes, face à Qatar) qu’avec son club, en quatre matches (75 minutes) ! Laurent Jans a pris part aux quatre joutes disputées par le Sparta Rotterdam cette saison, mais jamais dans la peau d’un titulaire. Il est à chaque fois monté au jeu, entre la 64e et la 76e, sans arriver à se montrer décisif jusque maintenant.

Eddy Sylvestre à Pau

Après une saison quasiment blanche pour le Standard (il n’a disputé que 54 minutes lors de la défaite à Saint-Trond), Eddy Sylvestre est parti en prêt à Pau pour se relancer. Au sein du pensionnaire de Ligue 2, le Français a déjà eu presque deux fois plus de temps de jeu qu’à Liège, puisqu’il a déjà disputé 106 minutes en six rencontres. Mais il doit à chaque fois se contenter d’un rôle de remplaçant de fin de rencontre, à l’exception de la joute à Nîmes Olympique, où il était titulaire… avant d’être remplacé à la pause ! Et, lors du dernier match (un déplacement à Caen), il n’était même pas sur la feuille de match…

Duje Cop au Dinamo Zagreb

Après trois ans passés en Cité ardente, entrecoupé d’un an en prêt au Real Valladolid, Duje Cop a décidé de rentrer au bercail. L’attaquant croate, souvent raillé par les fans liégeois pour ses problèmes d’efficacité, est retourné au Dinamo Zagreb, où il avait déjà officié entre 2012 et 2015. Et, autant le signaler tout de suite : ses problèmes devant le but ne sont toujours pas résolus… L’avant a déjà pris part à neuf rencontres (5 en championnat, 4 en qualifications pour la Champion’s League), dont quatre dans la peau d’un titulaire. Pourtant, son seul fait d’arme est une passe décisive, réalisée le 21 août. Qui a rapporté gros, puisqu’elle a permis à Mislav Orsic de planter l’unique but de la rencontre face au NK Lokomotiva, alors deuxième du classement. Sauf que, depuis, le Croate n’est même plus apparu sur la feuille de match…

Eden Shamir au Maccabi Tel-Aviv

Parti se refaire une santé dans son pays d’origine, au Maccabi Tel-Aviv plus précisément, Eden Shamir a déjà été plus décisif devant le but qu’il ne l’a été au Standard ! En effet, le joueur prêté par le matricule 16 a trouvé le chemin des filets lors de sa toute première apparition avec son nouveau club. Monté au jeu à la 66e lors de la rencontre de qualifications pour la Conference League face au Shakhter Karaganda, il ne lui a fallu que 11 petites minutes pour inscrire le but de la victoire. Il a ensuite été lancé dans l’arène peu après l’heure de jeu dans deux rencontres, avant de connaître sa première titularisation ce week-end, et de fêter ce petit événement avec son premier… carton jaune !

Felipe Avenatti à l’Union Saint-Gilloise

Dire que l’attaquant uruguayen dispose d’un temps de jeu famélique à l’Union est un euphémisme. Bloqué par l’incroyable duo Undav-Vanzeir, le joueur prêté par le Standard doit se contenter des miettes en fin de rencontre. Une situation loin d’être idéale pour celui qui espérait se relancer et retrouver le niveau affiché à Courtrai, après un prêt raté à l’Antwerp. Cette saison, il n’a disputé que 51 minutes en six rencontres, avec plus de cartes jaunes (2) que de buts ou d’assists (0) au compteur. Ce qui peut se comprendre : avec 15 minutes de jeu maximum par match, c’est compliqué de montrer ses capacités…

Joachim Carcela à Mouscron

Parti à Mouscron dans le but d’enfin lancer sa carrière professionnelle, le cousin de Mehdi Carcela n’a pas encore reçu sa chance au sein du club relégué la saison passée en Proximus League. Mais cela ne devrait être qu’une question de temps pour le médian qui, atteint du Covid en début de saison, ronge toujours son frein en rêvant de disputer une deuxième minute en D1A (la seule apparition professionnelle de sa carrière, c’était à Waasland-Beveren en octobre 2019, où il était monté… pour la dernière minute).

De son côté, Adrien Giunta a plus de chances. Non conservé par le Standard, où il était meilleur buteur de l’équipe espoirs, parce qu’il était jugé trop vieux, le Liégeois a disputé 38 minutes de jeu cette saison. Touché également par le coronavirus, l’attaquant a raté les deux premières rencontres, avant de monter au jeu lors des deux suivantes. Cependant, il attend toujours d’inscrire son premier but professionnel…

Allan Delferriere, Lucas Kalala et Mitchy Ntelo au MVV Maastricht

Lors du mercato estival, le Standard a fait un tir groupé en prêtant pas moins de trois jeunes joueurs au MVV Maastricht. Ici, la situation est toutefois bien différente de celle des hommes précédemment cités, puisque c’est avant tout dans un objectif de développement que ces trois joueurs ont été envoyés à Maastricht. Allan Delferriere, Lucas Kalala et Mitchy Ntelo ont donc passé la frontière pour essayer de faire leurs preuves. Et ils n’ont pas à rougir de leur début de saison. Si, pour l’instant l’arrière droit Lucas Kalala soit surtout se contenter de montées en fin de match (103 minutes jouées en 5 matches), ses deux compères sont devenus d’indiscutables titulaires. Malgré une exclusion directe lors de la deuxième journée, le défenseur central Allan Delferriere a été titularisé à cinq reprises cette saison (la seule fois où il était absent, c’était, logiquement, lorsqu’il était suspendu pour son carton rouge). Mitchy Ntelo, quant à lui, a montré ses talents de buteur. Titulaire à chaque rencontre depuis le début de saison, l’attaquant a inscrit un incroyable triplé lors de la troisième journée de championnat, permettant à ses couleurs de l’emporter 3-2.

Michel-Ange Balikwisha à l’Antwerp

Après une très bonne première saison dans l’élite belge, Michel-Ange Balikwisha a animé le dernier mercato estival. L’ailier intéressait fortement le Club de Bruges, mais l’Antwerp est arrivé au dernier moment en lui proposant de meilleures conditions salariales. Le jeune Belgo-Congolais a alors fait pression sur le Standard, en menaçant de casser son contrat, pour que les Rouches ne récupèrent pas le moindre centime en indemnités de transfert. Les Liégeois ont alors décidé de se mettre à table avec les Anversois, qui ont réussi à conclure ce transfert. Toutefois, l’intégration de l’international espoirs belge a été légèrement perturbée par une blessure aux ischios. Certainement la raison pour laquelle Balikwisha n’a pas encore été titularisé une seule fois en championnat, se contentant de monter au jeu pour les fins de rencontre (20 minutes au Standard, 24 minutes à Charleroi et 30 minutes face à OHL). Il a toutefois connu les joies d’une titularisation à deux reprises lors des barrages de l’Europa League face à l’Omonia Nicosie, avec une passe décisive à la clé.

Zinho Vanheusden au Genoa

Comme convenu lors de son transfert au Standard deux saisons plus tôt, Zinho Vanheusden a été racheté cet été par l’Inter Milan. Les Intéristes ont toutefois préféré l’envoyer à nouveau en prêt, mais dans une autre écurie du championnat italien cette fois. Arrivé au Genoa, le défenseur n’a eu aucun mal à se faire une place de titulaire. Il a débuté la rencontre à trois reprises (dont une en coupe), et est monté au jeu à la mi-temps du dernier match, à Cagliari.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo