Abonnez-vous pour 1€

Laurent, un prof montois atteint de sclérose en plaques, a besoin d’une chaise roulante sur chenilles pour travailler: il lance une collecte

Les joujoux qui le fascinaient déjà enfant sont devenus sont métier.
Les joujoux qui le fascinaient déjà enfant sont devenus sont métier. - C.T.

Il n’y a pas loin de vingt ans que Laurent Colart vit avec la sclérose en plaques. Mais pour lui, pas question de se laisser abattre. Le Montois âgé de 55 ans et père de deux grands enfants enseigne la conduite d’engins de chantier dans une école professionnelle du Tournaisis.

> Malgré la maladie qui le prive peu à peu de ses force, il veut continuer : il témoigne en vidéo

Le problème, c’est que l’engin sur chenilles coûte environ 19.000 €. Des amis du métier sont prêts à l’aider à mener le travail à bien. Reste à acheter le matériel : tôles, batteries, boulons, chenilles, etc. Laurent Colart a lancé son appel au financement participatif il y a deux semaines.

> C’est pourquoi il lance un crowdfunding : voici comment l’aider

Notre sélection vidéo