Abonnez-vous pour 1€

J-3 avant le nouveau Comité de concertation: 186 communes wallonnes pourraient recourir au Pass sanitaire!

J-3 avant le nouveau Comité de concertation: 186 communes wallonnes pourraient recourir au Pass sanitaire!
Belga

Faudra-t-il bientôt montrer patte blanche pour aller au resto, rendre visite à mamy en maison de repos, ou aller à l’hôpital en Wallonie ? Le débat aura lieu, cette semaine nous dit-on, au gouvernement wallon afin de voir s’il y a lieu d’appliquer le covid safe ticket, le fameux pass sanitaire, dans certains lieux publics et sous quelles modalités. Bruxelles en tout cas, le fera dès ce 1er octobre et la Flandre elle aussi l’envisage au cas par cas…

La semaine dernière, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a ouvert la possibilité aux Régions d’appliquer le pass sanitaire, dès 16 ans dans l’Horeca, les discothèques, les clubs de sport et les structures culturelles et festives, et dès 12 ans pour les visites à l’hôpital et en maisons de repos.

La région bruxelloise, vu son faible taux de 50 % de vaccinés sur l’ensemble de la population (tous âges confondus), a d’ores et déjà annoncé qu’elle appliquerait donc le pass sanitaire dès le 1er octobre.

La Flandre, avec 78 % de vaccinés tous âges confondus sur son territoire, est plus nuancée : elle souhaiterait d’une part alléger les mesures sanitaires dans les communes où 70 % de la population est vaccinée, et durcir le ton avec le pass sanitaire là où le cap des 70 % n’est pas atteint. Soit dans 18 communes seulement… « Dans les endroits où la distance est possible et où l’on sait que la grande majorité des gens sont vaccinés, nous pourrions prendre la décision d’abolir le masque buccal », expliquait même ce week-end Alexander De Croo, le Premier ministre.

En Wallonie, aucune décision n’est encore prise, mais une discussion autour d’un pass sanitaire aura bien lieu cette semaine, nous dit-on. Il pourrait alors y avoir un décret wallon établissant le recours à ce pass sanitaire sous certaines conditions, soit selon le lieu où l’on se trouve (Horeca, dancings, hôpitaux et maisons de repos…) ou selon le territoire (dans les communes avec un faible taux de vaccination).

Le hic, c’est que si c’était cette option qui était retenue, ce sont pas moins de 186 communes sur les 262 communes wallonnes, qui pourraient alors avoir recours au pass sanitaire. Car si le sud du pays affiche un taux de vaccination de 79 % chez les plus de 18 ans, il chute à 67 % quand on prend l’ensemble de la population, en raison du retard dans la vaccination des 12-17 ans.

Elio Di Rupo, le Ministre-Président, nous expliquait la semaine dernière qu’un pass sanitaire wallon n’était pas à l’ordre du jour, mais qu’il fallait suivre l’évolution de la pandémie et du taux de vaccination. « On doit tendre vers 100 % de personnes vaccinées et ce pour éviter à tout prix que le virus mute et devienne de plus en plus résistant. Toutes les mesures pour y parvenir doivent être envisagées mais tout ceci doit faire l’objet d’un consensus et d’un accord entre partenaires », disait-il. Lui qui sera à la table du Codeco, ce vendredi, serait plutôt partisan d’un consensus entre le fédéral et les entités fédérées, histoire d’éviter les mouvements de clients de l’Horeca entre les régions notamment.

Voici la liste des 186 communes concernées !

Notre sélection vidéo