Abonnez-vous pour 1€

Insécurité croissante et riverains excédés, la bourgmestre de Mouscron envisage la fermeture du centre Fedasil: «Ce qui se passe est grave...»

« Le constat est clair : les incidents en lien avec le fonctionnement du Refuge et la gravité des faits sont exponentiels ! Sur base des incidents répétés survenus ce week-end, l’ensemble du Collège communal a validé ma position : je prendrai toutes les mesures qui s’imposent pour le rétablissement et le maintien de l’ordre public, y compris la fermeture de l’établissement si l’urgence de la situation l’impose. »

La réponse Brigitte Aubert à une question d’actualité au sujet du Refuge posée par Pascal Loosvelt en fin de conseil communal lundi soir, était sans équivoque. La bourgmestre durcit le ton quant à la situation dans le et autour du centre Fedasil.

Voici plusieurs mois, la Ville a en effet invité la direction du centre à prendre des mesures concrètes pour réduire les nuisances et autres faits perturbant l’ordre public et la quiétude du quartier, sans résultat à ce jour selon la bourgmestre.

>> Les faits plus ou moins graves ont tendance à se répéter : « Ce qui se passe est grave... »

>> Il s’agit du plus gros centre de Wallonie  : « Une grande majorité sont des gens très bien ! »

Notre sélection vidéo