Abonnez-vous pour 1€

La Belgique prête pour une vague de vaccination en 2022: si ça se fait, ce sera en tout cas sans le Janssen et l’AstraZeneca

La Belgique prête pour une vague de vaccination en 2022: si ça se fait, ce sera en tout cas sans le Janssen et l’AstraZeneca
Belga

Johnson & Johnson est-il dangereux ? De récentes alertes françaises autour du vaccin Johnson & Johnson (ou Janssen) ont provoqué quelque inquiétude chez nos voisins français. Faut-il s’inquiéter à notre tour ? En fait, l’agence française du médicament a relevé 32 cas de ce que l’on appelle l’échappement immunitaire. Il s’agit de cas de personnes chez lesquelles la vaccination est un échec, en tout cas partiel, et qui développent une forme grave de la maladie, voire décèdent. Dans l’alerte en France, on a compté quelques décès, il s’agissait de personnes âgées. Sans minimiser la portée de ces décès, le constat reste que l’efficacité de ce vaccin est très largement supérieure aux risques. Il peut donc toujours être utilisé.

Mais pourquoi injecter une seule dose de Johnson & Johnson alors que, selon la société américaine elle-même, deux doses donnent un meilleur résultat ? Une seule dose de ce vaccin Janssen donne déjà une très bonne protection. Elle est suffisante. Et surtout, ce vaccin permet d’atteindre, avec une seule dose, des personnes qui échappent pour l’instant à la vaccination, non par refus, mais par manque d’information ou parce qu’elles n’ont pas envie de suivre un protocole long. C’est le vaccin utilisé pour le moment à Bruxelles dans les opérations de la Région pour augmenter le taux de vaccination dans la capitale.

>> Qui recevra cette troisième dose ? Quels vaccins seront encore injectés ? Pour quand ? Voici nos réponses à toutes ces questions  !

>> Il faudra néanmoins attendre avant d’avoir certaines certitudes

Notre sélection vidéo