Abonnez-vous pour 1€

Georgia loue sa chambre d’étudiante pour 200 euros par semaine: avant d’emménager, elle ne s’attendait pas à la galère qui l’attendait...

Georgia loue sa chambre d’étudiante pour 200 euros par semaine: avant d’emménager, elle ne s’attendait pas à la galère qui l’attendait...
Captures vidéo - The Mirror

Georgia était ravie d’emménager avec des amis dans la colocation qu’ils avaient trouvée en ligne. Néanmoins, l’enthousiasme est vite retombé lorsqu’elle a découvert l’état de sa chambre…

En entrant dans la pièce, elle découvre qu’elle est pleine de meubles démontés et qu’elle sert en fait de débarras. Impossible pour l’étudiante d’y déposer ses affaires, elle a donc été obligée d’installer un matelas… dans la cuisine, rapporte CambridgeshireLive.

Capture vidéo - Mirror

« J’ai passé toute la journée à pleurer parce qu’ils me disaient que je pouvais soit aller vivre ailleurs, soit rester ici jusqu’à ce qu’ils vident ma chambre, mais je ne sais pas quand ce sera », explique la jeune fille. « Je ne me sens pas très en sécurité, car n’importe qui pourrait entrer par la porte d’entrée. »

Sa maman, Frances, a déclaré n’avoir reçu aucun avertissement concernant l’état de la pièce, bien qu’ils aient été contactés pour payer la caution à UK Student Houses, qui loue la chambre. La maison n’avait d’ailleurs pas été nettoyée avant l’arrivée de sa fille. « On nous a dit que personne n’avait fait de vérifications à domicile parce qu’ils manquaient de personnel », relate-t-elle. Un porte-parole de UK Student Houses a affirmé que le problème avait, depuis, été résolu.

Notre sélection vidéo