Abonnez-vous pour 1€

Lilou, 15 ans, trouve un porte-cartes à La Louvière: «Je pense avoir échappé à un rapt»

Lilou a trouvé ce porte-carte aux abords de la gare du Centre.
Lilou a trouvé ce porte-carte aux abords de la gare du Centre. - J.T.

Ce mardi, il était environ 16h20 lorsque Lilou, 15 ans, a trouvé un porte-cartes aux abords de la gare du Centre à La Louvière. Elle l’ouvre et découvre une photo, une carte d’hôpital, une de magasin ainsi qu’un papier avec un numéro de téléphone. « Comme il y avait une carte d’hôpital, je me suis dit que la personne pourrait en avoir besoin. J’ai donc téléphoné. L’homme qui a répondu m’a dit que le tout lui appartenait bien. Il m’a demandé où je me trouvais et m’a dit qu’il arrivait d’ici une vingtaine de minutes. À un moment, j’ai vu trois hommes à l’arrêt de bus. J’ai pensé que cela pouvait être l’un d’entre eux. Mais non… Je leur ai expliqué ce qu’il m’était arrivé et ils ont trouvé cela bizarre. Ils m’ont donc dit qu’ils attendaient avec moi. »

« Il avait du retard »

Une heure après le coup de fil, l’homme qui avait perdu ses documents n’était toujours pas arrivé. « Je lui ai retéléphoné et il m’a dit qu’il arrivait dans dix minutes. Mais après dix minutes, il n’était toujours pas là. Finalement, l’un des hommes qui attendait avec moi l’a appelé pour lui dire que je devais partir et que donc, il pourrait reprendre son porte-documents auprès de lui. L’homme a alors répondu qu’il arrivait et il est venu immédiatement. »

Selon Lilou qui était accompagnée de son meilleur ami, l’intéressé circulait à bord d’une camionnette blanche dont elle n’a pas noté le numéro de plaque. « Je suis allée vers lui car il me tendait la main. Il attendait visiblement quelque chose. Je lui ai demandé si ce que j’avais trouvé lui appartenait bien. Il m’a dit que oui. Il avait un accent étranger. Je trouvais que la photo du porte-cartes correspondait si ce n’est qu’il était beaucoup plus jeune sur la photo. À ce moment-là, ne voyait pas la personne qui m’accompagnait dans son rétroviseur. Mais une fois qu’il l’a aperçu, il m’a dit que ce porte-cartes ne lui appartenait pas et il est parti très vite. »

« Il m’a encore répondu après »

Intriguée, Lilou lui resonne. « Il m’a alors affirmé qu’il était sur le parking. Il m’a redit que cela lui appartenait bien puis juste après, il m’a dit le contraire. C’était très bizarre. Je me demande ce qu’il me serait arrivé si j’avais été seule et si ces trois adultes n’avaient pas attendu avec moi. Je pense avoir échappé à un enlèvement. Au final, les trois hommes qui m’ont aidée ont déposé le porte-cartes dans une boîte aux lettres de Bpost. »

Lorsque la maman de Lilou a appris la mésaventure de sa fille, elle a résumé l’histoire sur les réseaux sociaux afin de mettre en garde un maximum de personnes. Elle a également remercié les trois hommes qui avaient attendu avec l’adolescente.

Notre sélection vidéo