Abonnez-vous pour 1€

Ligue des champions: le Real émerge contre l’Inter, victoire spectaculaire de City contre Leipzig, Liverpool s’offre l’AC Milan

Vidéos
AFP
AFP

La suite et fin de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions a eu son lot de spectacle avec énormément de buts inscrits sur les pelouses de la Ligue des champions. Entre le succès du Real Madrid, le victoire éclatante de Manchester City et le choc remporté par Liverpool, on fait le point sur les principaux enseignements.

Les résultats

Groupe A

Manchester City – Leipzig : 6-3

Manchester City a pris la mesure de Leipzig 6-3 mercredi lors de la première rencontre du Groupe A de la Ligue des Champions, celui du Club de Bruges. Chez les Citizens, Kevin De Bruyne a joué tout le match et Romeo Lavia est resté sur le banc.

Sur un corner de Jack Grealish, Nathan Aké a logé le ballon de la tête sous la barre de Péter Gulacsi (16e, 1-0). Sur un centre bas de De Bruyne, Nordin Mukiele s’est précipité, prenant son gardien à contre-pied (28e, csc 2-0). Sur une belle combinaison entre Emil Forsberg, Tyler Adams et Mukiele, Christopher Nkunku a relancé le match (42e, 2-1). Pas pour longtemps: Ryad Mahrez a transformé un penalty accordé aux Citizens (avec l’assentiment du VAR) pour une faute de main de Lukas Klostermann sur une tête de Ferran Torres (44e, 3-1).

Ce n’était pas fini car Nkunku a encore frappé de la tête sur un centre de Dani Olmo, (51e, 3-2). Par contre, les Allemands ont commis une nouvelle erreur de concentration dont Grealish a profité (56e, 4-2). Ce duel était dingue et l’est resté jusqu’au bout puisque sur un service de Youssuf Poulsen, Nkunku a signé un triplé (73e, 4-3) et Joao Cancelo a encore relancé les Mancuniens (75e, 5-3). Mais les choses allaient se compliquer pour Leipzig suite à l’exclusion d’Angelino (79e, 2 jaunes). Sur un cafouillage après un corner tiré par Phil Foden, Gabriel Jesus, qui venait de monter au jeu, a alourdi le score (85e, 6-3).

Groupe B

Liverpool – AC Milan : 3-2

Alors qu’il n’avait pas été sélectionné lors des trois derniers matches, Divock Origi était titulaire à Liverpool. Il a cédé sa place à Sadio Mane (63e). À l’AC Milan, Alexis Saelemaekers, qui avait été épargné en championnat contre la Lazio, était bien présent au coup d’envoi. Lui aussi est sorti avant la fin (62e). Les Reds ont pris les devants grâce à un autobut de Fikayo Tomori (9e, 1-0) avant que Mohammed Salah ne manque la transformation d’un penalty (14e). Les Milanisti ont alors fait sauter la défense locale a deux reprises par Ante Rebic (42e, 1-1) et Brahim Diaz (44e, 1-2). Juste après la pause, Origi a distillé la passe décisive à Salah sur le but de l’égalisation (49e, 2-2). Liverpool a finalement émergé grâce à son capitaine Jordan Henderson (69e, 3-2).

Atlético Madrid – Porto : 0-0

Dans son Wanda Metropolitano, l’Atletico Madrid a été tenu en échec (0-0) par le FC Porto, qui a terminé à dix suite à l’exclusion de Chancel Mbemba tout en fin de match (90e+5). Yannick Carrasco a disputé l’intégralité de la rencontre.

Groupe C

Sporting Portugal – Ajax : 1-5

Irrésistible Erling Haaland: le meilleur buteur de la Ligue des champions l’an dernier (10 buts) est reparti sur les mêmes bases en marquant lors de la victoire 2-1 de Dortmund à Istanbul sur le terrain de Besiktas, bien servi par l’Anglais Jude Bellingham (45e+3), qui avait auparavant ouvert le score (20e).

A égalité de points en tête du groupe C, on retrouve l’Ajax qui a écrasé le Sporting Portugal chez lui à Lisbonne, grâce au quadruplé d’un débutant dans la compétition: le Franco-Ivoirien Sébastien Haller, auteur de deux buts dans les neuf premières minutes (2e, 9e), avant d’ajouter deux autres buts en seconde période (51e, 63e).

L’ancien Auxerrois s’installe au passage seul en tête du classement des buteurs de la C1 devant notamment Robert Lewandowski (2 buts)... Pas mal pour un novice!

Groupe D

Inter Milan – Real Madrid : 0-1

Le Real Madrid a réussi son entrée dans sa compétition fétiche grâce à un court succès à San Siro sur la pelouse de l’Inter, grâce à l’entrée décisive d’Eduardo Camavinga.

Lancé par Carlo Ancelotti pour les dix dernières minutes, le milieu français a décanté la rencontre d’une passe décisive lobée pour Rodrygo (89e).

Une sacrée réussite pour Camavinga, déjà buteur ce week-end pour ses grands débuts sous le maillot blanc du Real...

Chez les Merengues, Thibaut Courtois était bien dans le but alors qu’Eden Hazard est resté sur le banc.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo