Mobilité à Bruxelles: le tarif jeune de la STIB a induit une hausse de 40% des ventes d’abonnements scolaires

Mobilité à Bruxelles: le tarif jeune de la STIB a induit une hausse de 40% des ventes d’abonnements scolaires
Belga

Selon celle-ci, en 2021, 35.812 abonnements scolaires ont déjà été vendus, contre 25 615 en 2020, en dépit de la crise liée à la pandémie, .et 24 447 en 2019.

D’après la ministre de la Mobilité, la STIB est en mesure de faire face à l’augmentation du nombre de passagers grâce aux investissements de la Région. Elle transporte plus 400 millions de passagers par an. L’offre de bus, de trams et de métros a été considérablement élargie au cours de cette législature, avec 20 % de places supplémentaires dans les bus, plusieurs nouvelles lignes de tram, une nouvelle ligne de métro, une fréquence augmentée du métro qui circulera toutes les 1,5 minutes pendant les heures de pointe au lieu des 3 minutes actuelles.

En mars dernier, le gouvernement bruxellois a décidé d’offrir un nouveau tarif réduit aux élèves, étudiants et jeunes entre 18 et 24 ans. Le prix a baissé de 75%, passant de 50 euros par an à 12 euros. À partir du 1er février 2022, ce tarif jeunes entrera également en vigueur pour tous les jeunes entre 18 et 24 ans. La STIB s’attend à un succès similaire auprès de ce groupe cible.

Le tarif jeunes est destiné à convaincre les jeunes de choisir les transports publics quand ils le peuvent. D’autres réductions existantes, comme les abonnements 65+ ou RIS, sont maintenues.

«Les bonnes habitudes se prennent jeune, également quand il s’agit de la façon dont on se déplace en ville. Nous souhaitons que les jeunes goûtent le plus tôt possible à la liberté et la facilité que leur offre un abonnement STIB, a commenté Mme Van den Brandt.

De son côté, le ministre-président Rudi Vervoort a dit espérer que le nouveau tarif jeunes facilitera les déplacements des étudiant(e)s et motivera les jeunes citoyen(ne)s «à utiliser encore davantage les services de qualité offerts par le réseau STIB.» .