«The Morning Show»: deux ans plus tard, enfin la suite! Alors… retour réussi?

Vidéo
«The Morning Show»: deux ans plus tard, enfin la suite! Alors… retour réussi?
Apple TV+

Fer de lance d’Apple TV+, «  The Morning Show » sort enfin sa deuxième saison, toujours emmenée par Jennifer Aniston et Reese Witherspoon. Une seconde salve qui, Covid oblige, a dû être entièrement repensée pour coller au mieux à l’actualité. «  Ce qui est fou, car c’est ce qu’il s’est déjà passé pour la première saison », révélait l’acteur Mark Duplass (Chip Black) à Deadline, l’été dernier. «  Ils avaient tout et ils ont tout réécrit pour inclure le mouvement #MeToo. Maintenant, nous avons un autre phénomène mondial à intégrer. »

Pour rappel, ou si vous n’avez pas (encore) été happé par cette excellente fiction : celle-ci nous plonge au cœur d’un scandale, dans les coulisses toxiques d’une matinale télévisée américaine. Alors que son coprésentateur Mitch Kessler (Steve Carell, qui rempile aussi) est accusé de harcèlement sexuel, Alex Levy (Jennifer Aniston) voit son poste menacé tandis que la tonitruante reporter Bradley Jackson (Reese Witherspoon) est recrutée pour apporter un nouveau souffle à l’émission.

Toujours aussi intense et percutante, la suite est à découvrir dès ce vendredi 17 septembre (un épisode par semaine, dix en tout), sur Apple TV+. Elle démarre là où l’histoire s’était arrêtée, racontant directement les conséquences de la bombe larguée dans le dernier épisode de la saison inaugurale. Une entrée en matière explosive donc, qui retombe toutefois comme un soufflé… le temps, pour les protagonistes, de trouver la meilleure façon de se relever d’un tel carnage médiatique. Si on regrette quelques lenteurs et le fouillis des débuts, à vouloir aborder trop de sujets bouillants (de la politique de Trump à la gestion de la pandémie, en passant par les présidentielles et les questions de représentation des personnes de couleurs et de la communauté LGBT dans le milieu télévisuel), on se plaît quand même à retrouver une distribution incarnée avec toujours autant d’ardeur. En espérant que la balance revienne vite à l’équilibre dans les prochains numéros.

On a failli oublier : Julianna Margulies renforce le casting, déjà bien costaud. L’actrice d’« Urgences » et « The Good Wife » prête ses traits à la présentatrice Laura Peterson, grande rivale d’Alex. Un vrai plus pour le feuilleton ! Greta Lee (Stella, la nouvelle directrice des programmes), Holland Taylor (Cybil, la présidente du conseil d’administration) et Valeria Golino (Paola, réalisatrice de documentaires) complètent l’équipe de la saison 2.