Chasseurs d’apparts: le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel notifie un grief à RTL Belgium pour «sexisme»

Chasseurs d’apparts: le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel notifie un grief à RTL Belgium pour «sexisme»

«  L’éditeur a été condamné car la publicité véhiculait de manière grave des stéréotypes sexistes et, partant, contrevenait au respect de l’égalité entre les femmes et les hommes », explique le communiqué du CSA.

« La notification de grief se fonde sur l’analyse du Secrétariat d’instruction (SI) du CSA autour du traitement des femmes présentes dans le programme. Trois agents immobiliers y sont en concurrence, deux hommes et une femme, pour proposer un bien immobilier à trois clients, deux femmes et un homme. Le SI a relevé de nombreux passages du programme qui posent question au regard du respect de l’égalité entre les femmes et les hommes. Sont concernés : des propos et attitudes de l’animateur (notamment, il se montre nu sous un tablier, devant les participantes uniquement), des remarques des concurrents masculins, des commentaires de la voix off souvent accompagnés de montages visuels et sonores qui les appuient. Ces différentes interventions sont orientées vers le seul physique des femmes et dans un rapport de séduction.

Dans son rapport, le SI estime que ces différents éléments véhiculent des stéréotypes sexistes de manière grave et objectivent les femmes en les réduisant à leur dimension sexuelle. Il en conclut qu’ils ont pour effet de porter atteinte au respect de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Il suit en cela l’avis de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (« IEFH ») rendu à sa demande. L’IEFH estime en effet que « le programme dénoncé ne respecte pas le principe d’égalité et n’est pas conforme au principe d’égalité consacré par l’article 9,1° du décret SMA »

Le SI relève également que le CSA français a adressé à M6 un courrier de mise en garde basé sur le respect des droits des femmes, pour la diffusion du même programme. »

Sur cette base, le Collège d’autorisation et de contrôle a provisoirement retenu le grief d’un manquement au respect de l’égalité. Il entendra prochainement l’éditeur dans le cadre d’une audition publique et prendra une décision finale sur ce dossier après avoir entendu ses arguments.

RTL réagit

La réaction de RTL ne s’est pas faite attendre. « L’autorité dont nous dépendons est l’Alia (Autorité Luxembourgeoise Indépendante de l’Audiovisuel). C’est la seule autorité à laquelle nous sommes tenus d’apporter des réponses », a indiqué la chaîne par la voie de son responsable « communications »..

Notre sélection vidéo