SC Charleroi – FC Bruges: Charleroi ne méritait pas ça

Zorgane et les Carolos ont secoué le leader.
Zorgane et les Carolos ont secoué le leader. - Belga

Il n’aura manqué que les buts à Charleroi dans ce match au sommet contre Bruges. Aux points, les Zèbres ont très longtemps été devant, mais cela ne sert à rien en foot. Pire, dans les arrêts de jeu, De Ketelaere a crucifié des Carolos qui ne méritaient absolument pas de perdre cette rencontre.

Pour ce duel, Nicholson, Zaroury, Ilaimaharitra et Knezevic ont relayé Fall, Bedia, Gholizadeh et Wasinski dans les rang scarolos. Alors que les supporters présents en T4 ont débuté le match par dix minutes de protestation – avant de lancer des fumigènes provoquant une petite interruption de la partie –, le Sporting s’est créé la première occasion de la partie par l’entremise de Zaroury (8e). Jusque-là, les Carolos avaient montré leur ambition de ne pas faire le moindre cadeau à leur prestigieux adversaire du soir en lançant les hostilités sur de grosses bases au niveau de l’intensité. Une intensité que le matricule 22 allait garder durant toute la partie.

Les champions de Belgique en titre sont toutefois petit à petit rentrés dans leur match et Wesley n’était pas loin de faire 0-1 sur un bon centre de Mata, mais sa tête ne trouvait pas le cadre (16e). Les 22 acteurs ont ensuite offert un spectacle d’une rare intensité en Pro League, sans pour autant que cela ne se traduise en occasions de but réelle jusqu’à un petit quart d’heure du terme du premier acte. Magnifiquement lancé par Morioka, Nicholson trouvait Mignolet sur son chemin après avoir pourtant fait le bon geste face à lui. Cela lançait une fin de première période où Hendry (42e) était tout proche de faire 0-1 avant que Charleroi ne loupe une belle possibilité de contre dans les arrêts de jeu.

de ketelaere au bout du suspense

Alors que Philippe Clement lançait Lang dès la pause pour donner un peu d’idées offensives à ses joueurs, c’est bel et bien le RCSC qui a entamé le second acte par le bon bout. Toutefois, malgré de très grosses opportunités pour Kayembe (48e), Tchatchoua (50e) puis Nicholson (51e), le marquoir restait figé. Sur la dernière occasion du Jamaïcain, il fallait une nouvelle parade exceptionnelle du portier remplaçant des Diables rouges ainsi que l’aide de la transversale pour que le score n’évolue pas. Cette action allait être la dernière de l’attaquant carolo qui devait quitter les siens après un solide contact avec Mechele. Victime d’une commotion, le Caribéen a été obligé de céder sa place.

Bien que les Brugeois se montraient à nouveau plus entreprenants, Charleroi héritait encore de possibilités, mais Zaroury (64e) puis Tchatchoua (67e) ne trouvaient pas le cadre. Alors que ses troupes étaient un peu moins dedans suite à la sortie de Nicholson, Edward Still lançait du sang neuf et montrait qu’il ne se contentait pas de ce partage en remplaçant Ilaimaharitra et Tchatchoua par Fall et Zedadka.

Cela ne suffisait pas à faire tourner le match en la faveur des Carolos. Pire, dans les ultimes instants, De Ketelaere a brisé les espoirs carolos.

Notre sélection vidéo