« T’es trop gros », « Si tu peux perdre 2-3 kilos, ce serait cool » : les remarques grossophobes reçues par Olympe de « The Voice »

« T’es trop gros », « Si tu peux perdre 2-3 kilos, ce serait cool » : les remarques grossophobes reçues par Olympe de « The Voice »
Bureau 233 / Lionel Guericolas

« The Voice : All Stars » bat son plein sur TF1. Le deuxième épisode diffusé samedi a réuni 4 316 000 Français devant le poste. Un chiffre stable par rapport au lancement de samedi dernier, et plutôt positif pour TF1, qui misait beaucoup sur cette édition anniversaire, dans laquelle d’anciens talents refont surface devant cinq juges emblématiques (Jenifer, Zazie, Florent Pagny, Mika et Patrick Fiori).

Parmi les talents vus ce samedi, citons Olympe, candidat phare de la deuxième saison, qui s’était distingué en 2013 avec sa reprise de « Born to die » de Lana Del Rey, et s’était incliné en finale devant le gagnant Yoann Fréget. Une époque heureuse pour le chanteur ? Pas tant que cela. En effet, dans une interview accordée à Jordan De Luxe, l’ex-protégé de Jenifer (qui est désormais coaché par Zazie), a levé le voile sur la grossophobie dont il fut victime à l’époque.

« T’es trop gros, on est obligé de te cacher derrière un piano »

Sans citer de nom, Olympe s’est confié : « À ‘The Voice’, je faisais 68 kilos. J’ai toujours eu un bassin développé, ça c'est dans mon ADN, dans ma morphologie. Et on m'avait dit : 'Ça serait bien que tu perdes un peu de poids'. On m'avait dit : 'C'est de l'image quand même, donc si tu peux perdre 2-3 kilos, ce serait cool'. »

Des remarques prises au pied de la lettre par Olympe, et qui l’ont bel et bien incité à commencer un régime. « L'équipe artistique qui me suivait après l'émissio m'a demandé de reperdre du poids, donc j'ai refait un régime. Sauf que je me suis privé, donc j'ai repris plus de poids. Après, j'ai refait un régime et j'ai repris encore plus de poids. Je perds très vite mais je reprends très vite […] Je me suis plus concentré après ‘The Voice’ sur mon poids que sur la musique, je n'osais pas m'imposer. Quand on me disait que j'étais trop gros, ça me faisait mal au coeur, j'étais démoralisé. On m'a dit : 'T'es trop gros, on est obligé de te cacher derrière un piano. » Huit ans après, l’artiste de 32 ans garde en mémoire ses horribles insultes…

Revivez ses deux auditions à l’aveugle dans « The Voice : la plus belle voix ». La première, qui date 2013. Et la seconde, qui a été diffusée ce samedi dans « The Voice : All Stars ».

Notre sélection vidéo