Abonnez-vous pour 1€

Yari Verschaeren, enfin le grand envol?

Yari Verschaeren, enfin le grand envol?

Sa première période au Standard a été étincelante. Dans un rôle de soutien de Kouamé, Yari Verschaeren a aimanté tous les ballons et en a presque toujours fait bon usage. Moins brillant en deuxième période, il a tout de même été le meilleur homme sur le terrain en bord de Meuse. Le tout, une semaine après sa montée au jeu face à Malines et le début du festival offensif des Mauves, avec six buts enfilés en une mi-temps à l’infortuné Gaetan Coucke. Deux mi-temps qui ont permis au Sporting d’engranger six points et de respirer un bon coup après le drame d’Arnhem en Conference League et la défaite à Genk.

Existe-t-il un lien de causalité entre ces deux fois 45 minutes et Yari Verschaeren ou est-ce une coïncidence troublante ? La question aurait rapidement été tranchée dans le sens du joueur avec d’autres individus. Avec la jeune pousse de Neerpede, le doute est encore permis. Si le médian offensif pouvait être comblé par ses deux performances ponctuées par un but tout en décontraction face au KaVé et une passe décisive lors du Clasico, il n’en a pas toujours été ainsi.

Yari Verschaeren, c’est l’histoire d’un gamin qui a connu une ascension incroyable depuis ses débuts en novembre 2018 et des Playoffs 1 au printemps suivant où il avait tenu le collectif mauve à lui tout seul. Mais, depuis lors, force est de constater que celui qui est considéré comme l’une des plus grandes promesses de Neerpede ne parvient guère à s’installer durablement comme un patron. À l’image de ce qu’avait réussi avec brio Youri Tielemans. Certes, les circonstances – deux blessures en décembre 2019 et 2020 et un environnement de club peu stable – n’ont pas aidé, mais on attend encore le grand envol d’un garçon qui a récemment prolongé son contrat jusqu’en juin 2024. Cela pourrait être pour bientôt si le feu follet parvient enfin à aligner les bonnes prestations sur la durée.

►► Une efficacité en progrès constant.

►► « Il doit avoir de la liberté ».

►► La confiance inébranlable de Martinez.

►► Retrouvez notre analyse complète ici.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo