Ce rituel très exigeant que réalise Faustine Bollaert avant chaque tournage de «Ça commence aujourd’hui»: «Si j’en sors, je ne suis pas à l’aise»

Ce rituel très exigeant que réalise Faustine Bollaert avant chaque tournage de «Ça commence aujourd’hui»: «Si j’en sors, je ne suis pas à l’aise»
France 2

L’animatrice de France 2 est manifestement très superstitieuse. Avant chaque tournage de « Ça commence aujourd’hui », elle se livre une série de rituels pas comme les autres.

« J’ai beaucoup de rituels qui me permettent de décrocher après. Pour les émissions difficiles, je me prépare en amont. On en parle avec ma productrice et je mentalise beaucoup ce que je vais entendre pour ne pas être trop saisie aux tripes par ce qu’ils me diront  », explique-t-elle en interview chez Buzz TV. Jusque-là, rien de vraiment si particulier.

C’est la suite des rituels qui est un peu plus surprenante : « Déjà, je mange la même chose tous les jours de tournage depuis 5 ans : une salade avec des pâtes, des cornichons, du paprika et la même sauce (…) Je déjeune à telle heure et après, j’ai besoin qu’on me donne mon oreillette exactement au même endroit avant de rentrer sur le plateau. »

Et l’oreillette ne doit pas être transmise à n’importe quel moment : « L’autre fois, mes ingénieurs du son me l’ont donné un mètre avant et je leur ai dit : ’vous êtes dingues’. C’est au moment où j’arrive à tel endroit.  » Conséquence ? « Je suis repartie dans ma loge et j’ai dit : ’attend, on refait’ », confie Faustine Bollaert.

L’animatrice de 42 ans se rend bien compte que ce n’est pas évident de la suivre, mais c’est pour elle indispensable : « Il y a une sorte de routine dans les tournages et si j’en sors, je ne suis pas hyper à l’aise.  »

Notre sélection vidéo

Les commentaires sont momentanément indisponibles sur certains articles. Nous nous efforçons d'y remédier le plus rapidement possible. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.