Abonnez-vous pour 1€

Emile, 65 ans, meurt écrasé par son taureau à Buzet, le sort s’acharne sur la famille: «Un bovin s’avère toujours imprévisible…»

Emile Crispoux est décédé ce mercredi matin...
Emile Crispoux est décédé ce mercredi matin... - D.R.

Les journées de ces travailleurs de la terre commencent tôt et finissent tard, du 1er janvier au 31 décembre, peu importe le temps. Le soleil n’était ainsi pas encore levé ce mercredi matin, loin de là, qu’Emile Crispoux était déjà à pied d’œuvre dans son implantation située à la chaussée de Nivelles à Buzet, dans l’entité pont-à-celloise.

Et il était un peu plus de cinq heures quand le fils de la malheureuse victime s’est inquiété de ne pas voir revenir son père de la prairie où il était parti. Ce qui a mené à la terrible découverte. Arrivés sur place peu après, les policiers de la zone Brunau (Les Bons Villers, Fleurus et Pont-à-Celles) n’ont pu que constater l’accident et ont rendu le corps à la famille.

> « Un bovin s’avère toujours imprévisible » : les décès dans ces circonstances ne sont pas si rares

> Il s’agit, hélas, du second drame du même type vécu en quelques années par la malheureuse famille…

> L’échevin Philippe Knaepen connaissait la victime, il se remémore : « Il était toujours prêt à donner un coup de main »

Notre sélection vidéo