Abonnez-vous pour 1€

Les anciens dirigeants d’Anderlecht inculpés pour la vente du club à Coucke: Vanden Stock se défend en envoyant une lettre à la justice

@News
@News

L’intégralité de l’ancienne direction du club de football d’Anderlecht a été inculpée pour son rôle dans la vente du club à l’homme d’affaires Marc Coucke. L’instruction judiciaire est aujourd’hui bouclée et les membres de l’ex-management devraient comparaître sous peu devant la chambre du conseil de Bruxelles, qui décidera, ou non, de leur renvoi devant un tribunal correctionnel, rapportent L’Echo et De Tijd jeudi, citant des sources proches du dossier. L’information a aussi été publiée dans la nuit sur la page sportive du portail d’information de la RTBF.

Roger Vanden Stock, ancien propriétaire, Herman Van Holsbeeck, ex-manager général, et Jo Van Biesbroeck, précédent CEO, ont été inculpés de faux et usage de faux, escroquerie et blanchiment.

En parlant de Roger Vanden Stock, nos confrères de la RTBF publient sa lettre envoyée à la justice. On peut notamment y lire : « Depuis la création de la S.A. RSCA, le conseil d’administration (dont la qualité de la composition est évidente) a toujours été informé de manière transparente de tous les dossiers notamment en matière de transferts tant entrant que sortant, des montants en jeu et de la rémunération des intermédiaires concernés. Et les a toujours avalisés. Je peux donc confirmer que la politique de rémunération des intermédiaires faisait partie d’une vision stratégique du club ».

Inculpations

Le cabinet d’avocats d’affaires londonien Clifford Chance ainsi que deux de ses avocats ont également été inculpés pour les mêmes charges.

L’agent de joueurs Christophe Henrotay, déjà épinglé avec Herman Van Holsbeeck dans le cadre du dossier des transferts douteux du club (Mitrovic, Tielemans…), est pour sa part poursuivi pour faux et escroquerie.

Contacté, le parquet fédéral n’a pas souhaité faire de commentaire. Quant à Marc Coucke, actuel président du club, il envisage de se constituer partie civile dans ce dossier.

Interrogé par L’Echo, Clifford Chance « nie fermement toute implication dans des actes criminels et espère que les autorités judiciaires parviendront également à cette conclusion ».

Foot amateur et chez les jeunes