Jérémie Baise dans «100% Sport» sur Tipik: «On avait commis des erreurs»

Jérémie Baise dans «100% Sport» sur Tipik: «On avait commis des erreurs»
RTBF

Lancé il y a un an sur la Une, en remplacement de l’institution que représentait « Le week-end sportif », « 100 % Sport » a émigré depuis la rentrée sur Tipik et a revu sa copie. Mais comment expliquer ce changement de chaîne, là où le sport était depuis cinquante ans un rendez-vous immuable du dimanche sur la Une ? «  L’idée est de rassembler les grands événements sportifs sur Tipik  », nous confie Jérémie Baise. « On l’avait déjà fait cet été pour le magazine des Jeux olympiques. On avait eu des retours très positifs.  »

Mais il ne s’agit pas uniquement de passer d’une chaîne à l’autre. L’émission entend revenir davantage aux fondamentaux, la clé du succès du « Week-end sportif », en faisant notamment la part belle aux exploits sportifs du week-end. «  Il y a sans doute eu trop de changements l’an dernier. On va revenir à quelque chose où l’actu sportive est au centre. On ne va plus sortir des sujets magazines qui sont intemporels. Si on diffuse un sujet davantage maga, c’est qu’il a un lien avec l’actu. Nos chroniqueurs ne seront plus là systématiquement. On avait commis une erreur en les faisant venir peu importe l’actualité. Une émission, ça ne fonctionne évidemment pas comme ça. C’est en fonction de l’actu qu’on les fait venir sur le plateau, et c’est comme ça qu’on fonctionnera cette saison. L’émission est également plus courte et on a un nouveau studio, avec des écrans, qui nous permet de jouer sur l’information graphique.  »

Plus ou moins de foot ?

L’un des gros dilemmes, c’est la place à accorder au championnat de foot, alors que les journées de championnat s’étalent sur trois jours et qu’avec les médias actuels, tout le monde en connaît les résultats bien avant le début de l’émission. « Les matchs, on les traite déjà dans « Studio foot ». Pour ce qui est de « 100 % Sport », on montre l’actualité chaude. Si le Standard a joué l’après-midi, on le montrera, mais peut-être pas s’il a joué le vendredi, car deux journées se seront déjà écoulées. Ce sera mon rôle, même si c’est difficile, d’assumer qu’il y ait moins de foot. D’autant que j’ai la chance de présenter « Studio foot » en fin de soirée le même jour sur la Une. »

Autre grande nouveauté, la présentation en duo avec Bénédicte Deprez, avec qui Jérémie formait déjà le tandem du magazine des Jeux olympiques cet été. « Ça avait bien fonctionné. C’est important d’avoir un duo pour le dynamisme mais aussi la vulgarisation. Et Bénédicte a très bien vulgarisé durant les J.O. Avoir un regard féminin, c’est intéressant aussi s’il est pertinent. Ce qui compte dans un duo, c’est le feeling. Avec Béné, le courant était passé. Ça me plaît de continuer de bosser avec elle. Certains l’ont critiquée à l’avance car elle n’avait jamais fait d’émission sportive, mais durant les Jeux, elle n’a jamais dit quelque chose qu’elle n’avait pas compris. Pour moi, bosser avec elle a été une grosse satisfaction de ces Jeux. Continuer ensemble, c’est top !  »

« 100 % Sport », 26 septembre, 18h30, Tipik.

Notre sélection vidéo