Abonnez-vous pour 1€

Immunodéprimé, il se rend dans un vacci-bus à Saint-Josse pour recevoir sa 3e dose de vaccin: on refuse de lui administrer, «ce n’était pas prévu»

Immunodéprimé, il se rend dans un vacci-bus à Saint-Josse pour recevoir sa 3e dose de vaccin: on refuse de lui administrer, «ce n’était pas prévu»
D. R.

Le bourgmestre Emir Kir ne ménage pas ses efforts pour piquer le plus de Tennodois possible pas encore vaccinés. Saint-Josse est l’une des communes au taux de vaccination le plus faible. Pour augmenter le nombre de vaccinés, un véritable travail de terrain est mis en place pour informer et sensibiliser les riverains de se rendre à l’antenne locale ou s’arrêter au Vacci-Bus sur la place Hoewaert cette semaine.

Alors quand une personne se présente spontanément pour sa troisième dose au Vacci-Bus, c’est une belle victoire pour le maïeur. Sauf que mercredi, tout ne se passe pas comme prévu. « Immunodéprimé, il est venu avec son invitation papier pour recevoir une troisième dose. Et là, le médecin-coordinateur a refusé de lui administrer le vaccin. »

➜ Voici la raison de son refus

➜ Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir n’en revient pas.

➜ La porte-parole de la Cocom s’explique.

Notre sélection vidéo