Abonnez-vous pour 1€

TEC, SNCB, STIB: les transports en commun perturbés par la manifestation nationale ce vendredi

TEC, SNCB, STIB: les transports en commun perturbés par la manifestation nationale ce vendredi
Belga Image

Les syndicats prévoient une journée d’actions vendredi pour revendiquer une révision de la loi de 1996 qui fixe la norme salariale maximale qu’ils peuvent négocier au sein du secteur privé. En conséquence, les transports en commun seront fort perturbés en Wallonie et à Bruxelles.

De nombreux bus TEC supprimés

Le TEC s’attend à des perturbations sur son réseau. Un grand nombre de bus sont supprimés dans le Hainaut, le Luxembourg, à Charleroi, à Namur et à Liège. Dans le Brabant-Wallon, 81,5 % des bus circuleront demain. La liste complète des trajets supprimés se trouve sur le site du Tec. Le service de transports en commun annonce que les perturbations pourront évoluer au cours de la journée et invite les usagers à consulter sa page Facebook ou à contacter le Call center.

Pas d’impact pour la SNCB

la SNCB ne prévoit pas d’impact sur la circulation ferroviaire.

Ne pas compter sur la STIB

La Stib s’attend à une très forte mobilisation de son personnel à la manifestation prévue vendredi par la FGTB à Bruxelles. Elle prévient jeudi que « très peu, voire pas du tout » de bus, métro et tram ne circule vendredi.

Le message de la société de transports en commun bruxelloise est clair : il faudra compter sur un autre mode de déplacement que les transports en commun vendredi à Bruxelles. En raison de la manifestation nationale organisée par la FGTB, pour exiger une révision de la loi sur la norme salariale, « très peu, voire pas du tout » de bus, métro et tram ne circuleront dans la capitale, avertit une porte-parole.

Notre sélection vidéo