Ilyas Kösker, 44 ans, retrouvé brûlé et décapité dans les bois d’Erezée: les trois inculpés liégeois seront jugés devant la cour d’assises en 2022

Le corps d’Ilias avait été retrouvé en août 2019.
Le corps d’Ilias avait été retrouvé en août 2019. - D.R.

Le 8 août 2019, un cadavre était découvert dans les bois du village d’Amonines, dans la commune d’Erezée. Le corps gisait au fond d’un ravin. Ce dernier avait été enseveli avec de la terre. Brûlé sur une grande partie du corps, le corps avait également été décapité.

Peu de temps après, on apprenait que le corps était celui du Liégeois Ilyas Kösker, disparu depuis le 28 juin 2019. Cet homme de 44 ans d’origine turque, dont la famille habite dans le quartier St Léonard, avait quitté son domicile ce jour-là pour aller vendre son véhicule, une Golf noire. Il n’avait plus donné signe de vie depuis, et pour cause : il avait été pris dans un guet-apens mortel destiné à le délester de son véhicule.

►► Un peu plus de deux ans après les faits, il semblerait que l’enquête arrive à son terme.

►► Les trois inculpés liégeois, Omar, Zakaria et Sami, se retrouveront devant la cour d’assises en 2022.

Notre sélection vidéo