«Je suis anti-masque, anti-vaccin et contre le pass sanitaire»: plusieurs milliers d’opposants à la vaccination et aux mesures sanitaires à Namur

Vidéos
Après le parc Louise Marie, les manifestants doivent se rendre à l’Elysette.
Après le parc Louise Marie, les manifestants doivent se rendre à l’Elysette. - Vincent Lorent

Après Bruxelles au début du mois, c’est à Namur qu’une « Marche collective nationale citoyenne » est organisée ce samedi. Elle se déroule depuis 13 h et rassemble plusieurs milliers de personnes, selon la police.

V.L.

Les participants avaient pour objectif de dénoncer ce qu’ils qualifient de discrimination sanitaire, le Covid Save Ticket obligatoire ainsi que la vaccination. L’événement a été mis sur pied sous l’impulsion d’un médecin généraliste montois, le Docteur David Bouillon. Ce dernier dénonce depuis de longs mois la politique sanitaire liée à la crise de la Covid 19. Ce dernier a d’ailleurs pris la parole au parc Louise Marie, lieu de rassemblement. Un cortège s’est ensuite formé pour passer devant la gare de Namur et se rendre à l’Elysette.

V.L.

Parmi les slogans, certains plus originaux que d’autres, on pouvait surtout entendre un refus du pass sanitaire. Pour beaucoup ce dernier est synonyme de privation de liberté et de discrimination.

Devant le siège du gouvernement wallon, d’autres discours doivent être tenus avant le dépôt d’une plainte au pénal contre différents acteurs du gouvernement. « L’important de la manifestation aujourd’hui n’est pas le nombre de participants, mais plutôt la visibilité qu’elle aura », continue le Dr. Bouillon.

V.L.

Les manifestants ont eu des discours assez similaires, comme Mireille, venue de Gembloux. « Je veux être libre et pouvoir faire mes propres choix. Je suis donc anti masque, anti vaccin et aussi contre le pass sanitaire. » La circulation dans le centre de Namur et de Jambes et aux alentours est perturbée pour la durée de la manifestation.