Abonnez-vous pour 1€

Une centaine d’activistes manifeste contre les armes nucléaires à Kleine Brogel

Une centaine d’activistes manifeste contre les armes nucléaires à Kleine Brogel
Belga

Les militantes et militants sont arrivés à vélo sur le coup de 12h30 devant la base de l’armée de l’air du Limbourg. Après un petit pique-nique et quelques discours, le groupe s’est armé de banderoles clamant des slogans tels que «Geen nieuwe kernwapens in Belgie» (Pas de nouvelles armes nucléaires en Belgique) ou «Yes to peace, no to war» (Oui à la paix, non à la guerre). Il s’est ensuite dirigé vers la porte d’entrée de Kleine Brogel.

Les manifestants n’acceptent pas que la Belgique ait donné son accord, sans débat démocratique, au remplacement des armes nucléaires actuelles - les B61 - par des bombes B61-12, plus petites et facilement déployables.

«Il n’y a pas eu discussion et nous voulons attirer l’attention sur cette question», a expliqué Ludo de Brabander, de la plateforme Bikes Not Bombs. «Nous ne voulons pas que ces nouvelles bombes arrivent et nous demandons à ce que les vieilles bombes soient renvoyées à leur expéditeur (les États-Unis, NDLR).»

L’action de dimanche clôturait un mois de campagne internationale, intitulée «Nuke Free Europe». Une tournée à vélo a eu lieu dans différents pays qui accueillent des bases similaires. L’étape belge, qui a vu les cyclistes relier Hasselt à Kleine Brogel, a pris place ce dimanche, en cette Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires.

Notre sélection vidéo