Abonnez-vous pour 1€

Milan (15), poignardé à mort à une fête d’anniversaire où il n’était pas invité, était un héros: il avait fait la Une des médias il y a 6 ans

Milan (15), poignardé à mort à une fête d’anniversaire où il n’était pas invité, était un héros: il avait fait la Une des médias il y a 6 ans

Selon les premières sources, Milan s’est rendu à un anniversaire sans y être invité, mais armé d’un taser. Il aurait agressé Jordy, qui a déclaré à la police s’être défendu contre « l’intrus ». Selon le Nieuwsblad, l’enquête se dirige désormais vers un règlement de compte à cause d’une dette impayée.

Jordy faisait souvent la fête, comme l’ont témoigné ses voisins. Musique trop forte, joints, alcool et parfois courses de rues étaient le lot récurrent des habitants du quartier. Mais cette fois-là, les choses ont mal tourné, alors qu’il célébrait le jour de sa naissance accompagné de ses meilleurs amis. Milan, qui ne figurait pas sur la liste des invités, est parti de chez lui en scooter pour se rendre chez Jordy, selon sa maman.

Selon Patrick Bernard Martens, avocat de Jordy D., Milan est soudainement apparu dans une voiture de sport, avec quelques autres compagnons. Ils sont venus pour régler une dette liée à un deal de drogue. Le problème, c’est que Milan ne serait pas arrivé les mains vides, mais muni d’un taser : « Mon client a paniqué, a pris un couteau et s’est défoulé », explique l’avocat de Jordy. Ce dernier voulait leur faire peur pour qu’ils quittent tous les lieux rapidement, mais n’avait pas l’intention de le tuer.

L’autopsie du médecin légiste a révélé que les blessures étaient particulièrement graves. Sa mère témoigne : « Le nez de Milan était cassé et il avait de graves blessures au couteau à l’oreille, au cou et au cœur. Ils ont poignardé mon fils, le plus jeune de la bande d’ailleurs, et personne ne s’est occupé de lui. »

Alors que les invités ont pris la fuite après ce drame, Jordy est resté chez lui. 11 personnes ont été arrêtées et interrogées, dont Jordy.

« Ce n’est pas trop grave ? »

Ce sont les mots de Jordy lors de son interrogatoire. Il ne savait pas que Milan était décédé. Selon son avocat il n’a jamais voulu cela. Dimanche en début de soirée, Jordy D. a comparu devant le juge d’instruction de Bruges, qui l’a arrêté pour suspicion de meurtre.

« Ce n’était pas un dealer »

Du côté de la maman de Milan, c’est l’incrédulité. Elle ne peut pas croire que son fils dealait de la drogue. Elle nie que son fils ait été impliqué dans le trafic de drogue, alors que plusieurs sources suggèrent le contraire.

Milan souffrait du manque de son père, décédé lorsqu’il avait 7 ans. Il était parfois turbulent et avait déjà comparu devant un tribunal pour mineurs d’après un membre de sa famille. « Mais pas à cause de la drogue », précise-t-il.

La mère de Milan explique que son fils s’était seulement rendu dans ce quartier « pour aider un ami ». « Malheureusement, il est tombé sur un bâtard avec un couteau. Je n’ai pas d’autres mots pour le dire. »

Ancien héros

En décembre 2015, Milan a fait la une des journaux après avoir sauvé la vie d’une femme en détresse dans une piscine. Sans Milan, alors âgé de dix ans, cette dame n’aurait pas survécu. À l’époque, elle l’a décrit comme un héros. Samedi soir, la femme en question a déposé des fleurs sur le lieu du drame.

Notre sélection vidéo