En ce momentCoupe du monde 2022Nouveau Ciné-Télé-RevuePermis de conduire Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Le climatologue Jean-Pascal van Ypersele a rencontré les sinistrés de la vallée de la Vesdre

Le climatologue, Jean-Pascal van Ypersele était lundi matin à Eupen, où il a rencontré la coordinatrice de la maison de village Viertelhaus Cardijn, ravagée par les inondations. Plus tard, il s’est rendu dans d’autres communes touchées par la montée des eaux comme Limbourg, Verviers et Pepinster, pour y rencontrer des sinistrés et des associations de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

À Eupen, les membres d’Action Vivre Ensemble ainsi que le réseau De Bouche-À-Oreille qui organisaient l’événement, ont rencontré Bianca Croé, la coordinatrice de la maison de village de la Ville-Basse, en compagnie du climatologue.

« Notre maison qui est fréquentée par 200 à 300 personnes par semaine, a été complètement ravagée par les inondations. On est localisé au confluent de la Vesdre et de la Helle et cette dernière a débordé, emportant un mur et traversant le bâtiment que nous occupons », a indiqué la coordinatrice qui a insisté sur les difficultés rencontrées par les personnes sinistrées. « Elles ne sont pas présentes aujourd’hui car c’est psychologiquement très compliqué pour elles. Certaines ont absolument tout perdu », ajoute Bianca Croé.

Enjeux climatiques

Malgré les difficultés rencontrées par les sinistrés, la coordinatrice de la maison de village a insisté sur la grande solidarité née suite aux inondations. « Très rapidement, les gens se sont mobilisés pour nous aider et nous permettre de reprendre certaines de nos activités dans d’autres locaux. Parmi les activités qui ont repris, il y a par exemple la garderie, l’école des devoirs, les cours d’allemand ou encore les rencontres entre femmes. C’est très important pour les bénéficiaires de pouvoir parler de leur vécu et de se retrouver », conclut la coordinatrice de la maison de village.

Lors de cette visite, le climatologue a fait le lien entre ces inondations et les enjeux climatiques actuels. « Je n’entrerai pas dans la polémique concernant les barrages, par contre, il est impossible d’expliquer les importantes quantités de pluie sans les changements climatiques et le réchauffement climatique », a-t-il conclu.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles