Abonnez-vous pour 1€

Des sinistrés liégeois révoltés: «On a tout perdu et on n’a pas droit à l’aide financière de la Croix-Rouge parce que nous travaillons!»

Christophe devant son habitation de la rue Grisard de Ransy, à Vaux-sous-Chèvremont.
Christophe devant son habitation de la rue Grisard de Ransy, à Vaux-sous-Chèvremont. - L.H.

C’est notamment le cas de Christophe, sinistré de Vaux-sous-Chèvremont qui a tout perdu suite aux inondations, mais qui ne remplit pas les conditions imposées. « Conditions que notre ménage n’a pas, vu que nous travaillons tous les deux », explique-t-il. « C’est une honte de faire une telle distinction dans la transmission des dons des gens. »

Pour lui, « un sinistré est un sinistré, ce clivage est scandaleux ».

►► Voici les conditions qu’il faut remplir et les explications complètes de Christophe

►► La réaction du CPAS de Chaudfontaine

Notre sélection vidéo