Abonnez-vous pour 1€

Deux mois et demi après les inondations, l’évacuation des déchets a débuté à Wérihet: 35.000 tonnes devront avoir disparu d’ici fin octobre

L’évacuation a débuté à Wandre
L’évacuation a débuté à Wandre - Spaque

Réquisitionnés en urgence au lendemain des inondations pour accueillir les innombrables déchets consécutifs aux intempéries, les sites Wérihet, à Wandre, ainsi que l’autoroute abandonnée A601, entre Herstal et Juprelle, et le site d’Engis, commencent à être nettoyés.

L’évacuation des 35.000 tonnes entreposées sur le site Wérihet a ainsi débuté ce lundi matin, vient d’annoncer la Spaque. Une opération d’envergure – qui coûtera 6,7 millions d’euros – qui devrait durer près d’un mois. Sa fin est en effet annoncée pour le 31 octobre au plus tard. « Le chantier fonctionnera du lundi au vendredi de 7h30 à 17h, le charroi empruntant la rue Wérihet pour rejoindre le réseau autoroutier vers des quais de chargement fluviaux ou des centres de traitement. Les 35.000 tonnes de déchets seront ainsi évacuées à la fois par camions (30 %) et par péniches (70 %) pour rejoindre les centres de tri avant d’être envoyées principalement vers des filières de valorisation, soit ‘matière’, soit ‘énergétique’. Aucune opération de tri ne sera opérée sur le site Wérihet », précise l’organisme public en charge de la dépollution.

>> Les deux autres sites suivront dans la foulée : celui d’Engis et de l’A601.

>> Sur la portion d’autoroute abandonnée, il y a près de 100.000 tonnes de déchets  !

Notre sélection vidéo