Abonnez-vous pour 1€

Un sorteur d’une boîte de nuit montoise reçoit un coup au visage, il roue de coup un client: «Je lui ai mis trois ou quatre gifles, des claques»

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga

Le parquet réclame deux ans à l’encontre du prévenu. Côté défense, l’excuse de la provocation est plaidée. Deux versions opposées s’affrontent au sujet de cette pluie de coups reçue par M.A.

« J’allais aux toilettes quand j’ai vu M.A. se prendre la tête avec deux personnes. Je lui ai mis la main sur le bras en demandant de me laisser passer. Il m’a alors mis un coup de poing sur le nez. J’ai reculé, choqué. Je l’ai repoussé au visage, je lui ai mis une droite, je l’ai mis à terre, et je lui ai mis trois ou quatre gifles, des claques », explique le prévenu.

>> La version de M.A. est tout autre : il dit s’être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment.

>> Deux ans et demi après les faits, M.A. reste traumatisé.

Notre sélection vidéo