Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le calvaire d’une Belge coincée au Maroc durant la pandémie: plus d’un an après, elle n’a toujours pas été remboursée!

Le calvaire d’une Belge coincée au Maroc durant la pandémie: plus d’un an après, elle n’a toujours pas été remboursée!

Nele s’était rendue au Maroc pour les Jeux d’été organisé sur place mais elle s’est retrouvée bloquée à l’aéroport de Casablanca en mars 2020. Lorsque le gouvernement marocain a fermé l’espace aérien, Nele a cherché un vol de retour avec TUI mais il a tout de suite été supprimé. Elle a donc réservé un vol avec Ryanair, qui lui aussi a été annulé. Elle a alors réservé un vol avec Air France via Kiwi.com. Une nouvelle fois sans succès, raconte Het Belang van Limburg.

« Avec beaucoup de chance, j’ai pu finalement prendre un vol gouvernemental. Comme c’était une période agitée pour le monde entier, j’ai attendu patiemment un remboursement ou un bon d’achat des différentes compagnies aériennes. J’ai appelé plusieurs fois. Ils m’ont dit d’être patiente. Après 1 an, ma patience est à bout, » explique-t-elle.

Het Belang van Limburg a alors contacté les différentes compagnies aériennes. Chez TUI, Nele a payé 584 euros pour le vol retour pour trois personnes. La semaine dernière, TUI a informé le journal que Nele serait remboursée.

Pour ce qui est de Kiwi, nos confrères ont reçu cette information : « Depuis le début de la pandémie, l’ensemble du secteur a été sévèrement touché par des annulations de vols et des retards importants dans les remboursements. Malheureusement, la demande de remboursement de Mme De Vos a été affectée par une erreur de traitement manuel. En conséquence, la demande n’a pas été soumise correctement. Il nous incombait de veiller à ce que la demande soit gérée correctement au cours de ce processus et nous reconnaissons que cela n’a pas été le cas en l’occurrence. Nous vous présentons nos sincères excuses pour cela. »

Nele a donc désormais été remboursée des 627 euros qu’elle avait payés pour les vols. Ryanair n’a pour l’instant pas encore répondu à sa demande, plus d’un an après que son vol a été annulé.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo