Cinq stewards blessés, dont un grièvement: l’Antwerp condamne la violence des supporters en Europa League

PhotoNews
PhotoNews

La direction anversoise a réagi officiellement aux événements vendredi. « Le RAFC condamne toute forme de violence, à l’intérieur et à l’extérieur du stade », avance le club sur son site. « Les événements d’hier soir ne reflètent en aucun cas les normes et les valeurs de notre club. Des incidents comme ceux-là causent au club une perte d’image irrévocable et ont à chaque fois de graves conséquences financières. »

Au cours de la deuxième mi-temps, les supporters ont lancé à deux reprises des pétards sur le gardien de Francfort, Kevin Trapp. Des bouteilles et même un seau ont atterri sur le terrain. « Cinq stewards ont été blessés, dont un grièvement. Cette personne est toujours à l’hôpital. Le fait que les personnes qui font en sorte que les matches puissent avoir lieu (et qui sont elles-mêmes des supporters du RAFC) soient traitées de la sorte défie toute imagination. En concertation avec toutes les autorités compétentes, le club fera tout ce qui est en son pouvoir pour procéder aux identifications et retrouver les responsables. Le préjudice financier sera récupéré auprès des contrevenants et le RAFC se portera partie civile dans chaque cas individuel. Nous attendons la communication officielle de l’UEFA. »

« Évaluation approfondie »

Plus tôt dans la soirée, des supporters de Francfort avaient déjà saccagé un bar de supporters anversois. « Que des supporters de l’autre camp soient présents dans une tribune principale n’est pas une erreur d’appréciation mais une obligation, pour chaque équipe à domicile et dans chaque match européen. Selon les directives de l’UEFA, on est obligé de mettre 200 billets en tribune d’honneur à la disposition de l’équipe visiteuse. Nous remettons en question l’attribution de ces billets, qui est entièrement entre les mains de l’équipe adverse. Nous avons également été informés d’irrégularités, de vandalisme et de comportements provocateurs de la part des supporters de Francfort au cours de la journée aux abords du stade. Cette question a été abordée avec les forces de sécurité et l’UEFA et fait l’objet d’une évaluation plus approfondie, mais ne peut en aucun cas expliquer les événements de la soirée d’hier. ».

« Sous la direction du président, des efforts considérables ont été déployés pour ramener notre club au plus haut niveau. Tout le monde doit pouvoir soutenir le RAFC et surtout se sentir en sécurité dans le stade. Il doit s’agir d’une fête. Hélas, tout le monde ne l’a pas compris. Nous sommes heureux de constater que la majorité des supporters désapprouve ouvertement ce comportement sans but et nuisible. Les réactions sur les médias sociaux ne mentent pas », s’est réjoui le club.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo