Quand Bernard Tapie évoquait la vie après la mort dans «Sept à Huit» (vidéos)

Vidéos
Quand Bernard Tapie évoquait la vie après la mort dans «Sept à Huit» (vidéos)
TF1

Le 27 décembre dernier, « Sept à Huit » consacrait un nouveau portrait à Bernard Tapie, revenant sur une vie et un parcours hors normes, mais aussi sur le cancer contre lequel il luttait depuis des années. Alors qu’on vient d’apprendre son décès, survenu ce 3 octobre à 8h40, dans son hôtel particulier du VIIe arrondissement de Paris, le magazine a décidé de lui rendre hommage en rediffusant ce reportage. À l’époque, il évoquait la mort et philosophait sur ce qui arrive après. « C’est tout ce qu’on ne voit pas, mais qu’on ressent. Mitterrand appelait la force de l’esprit. Mais c’est évident, il n’y a aucun doute là-dessus. Enfin pour moi. (…) Le corps, c’est mécanique. L’esprit, c’est le cœur et l’âme » avait-il confié, alors qu’Audrey Crespo-Mara l’interrogeait sur l’existence de l’âme. Revenant sur son combat contre la maladie, l’ex-président de l’OM avait clamé : « Quand on est en bonne santé, p****, profitez-en. Dites-vous le matin, ‘Super, je vais bien’. Parce qu’il n’y a que quand on a perdu la santé, qu’on se rend compte que c’est capital. » « Regardez, je parle comme un con. Il y a deux ans, je pensais qu’avoir de la voix c’était important. Et maintenant, je me dis ‘M****’ ! Voilà… » avait-il raconté faisant référence à sa voix, diminuée par la maladie et les nombreux traitements reçus.

Dans une autre séquence, celui qui a aussi été député expliquait qu’il était au plus mauvais point depuis son diagnostic, trois ans auparavant. « De janvier à juin, (…) grâce à un traitement expérimental, mes tumeurs avaient baissé de 70 %. Et puis je ne me suis senti pas bien du tout au début de l’été. » avait-il annoncé, avant d’ajouter qu’un scanner témoin avait confirmé une rechute dramatique, « Et là, 20 % de nouvelles tumeurs, et mes anciennes avaient doublé. Donc on a été obligé d’arrêter ». Après avoir cherché un nouveau traitement expérimental, les classiques ne fonctionnant pas, il est tombé sur une nouvelle chance. « On a tenté un truc, j’ai fait le scanner hier. Et elles ont encore doublé de volume ! » avait-il relaté, il y a près d’un an. Finalement, Bernard Tapie avait conclu : « [Les médecins] me disent que je suis dans une phase un peu compliquée, mais qu’on n’a pas de raison de désespérer. »

Notre sélection vidéo

Les commentaires sont momentanément indisponibles sur certains articles. Nous nous efforçons d'y remédier le plus rapidement possible. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.