Le harcèlement en ligne, cet enfer des temps modernes

Le harcèlement en ligne, cet enfer des temps modernes
RTL-TVI

C’est l’un des phénomènes les plus inquiétants de ces dernières années : le harcèlement en ligne. Et on ne parle pas seulement des ados qui en rentrant chez eux continuent de se faire insulter sur les réseaux sociaux. Les adultes aussi peuvent voir leur existence se transformer en cauchemar à cause des nouvelles technologies. C’est ce que vit le couple joué par Claire Keim et Bruno Salomone dans « Harcelés ». Des gens a priori sans histoire, ensemble depuis vingt ans, avec un grand ado. Pourtant, leur vie va basculer lorsqu’un hacker, visiblement en quête de vengeance, s’empare à distance de tout leur matériel électronique (tablettes, ordi, GSM…) pour bousiller leur existence. Il publie une photo dénudée de la mère de famille sur Facebook, enregistre leurs messages, trafique leurs sextos, filme leurs ébats depuis la webcam de leur ordinateur, et on en passe. De quoi vivre un enfer, mais aussi devenir paranos, les conjoints se demandant qui leur en veut à ce point pour s’acharner de la sorte sur eux, finissant par soupçonner tous leurs proches. Un vrai cauchemar !

« Harcelés » aborde un sujet de société on ne peut plus d’actualité. Et son plus grand mérite est sans doute de montrer que ce fléau n’épargne personne. Quand on parle de photos dénudées partagées avec son petit ami ou sa copine, on pense souvent à des ados imprudents dont les hormones en ébullition leur font prendre des risques inconsidérés. Or, même des parents bien sous tous rapports peuvent aussi s’adonner à ce genre de bêtise. C’est ce qui se passe pour le personnage de Claire Keim lorsqu’elle se prend en selfie avec son smartphone en sortant de la douche. Et une fois que quelqu’un s’empare du cliché et décide de le rendre public, c’est le début d’un engrenage infernal dont il est difficile de sortir.

Le genre de mésaventure qui peut arriver à tout le monde… y compris aux hommes politiques. On se rappelle il y a un an et demi ce candidat à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, qui avait dû se retirer de l’élection après la divulgation de vidéos qu’il envoyait à une étudiante de 29 ans, avec qui il entretenait une liaison, où il se filmait en train de se masturber ! Vidéos intimes qui avaient été rendues publiques par le petit ami de la jeune femme, ce dernier entendant dénoncer l’hypocrisie du politicien qui, dans sa campagne, prônait les valeurs familiales.

Un peu trop tiré par les cheveux

Dans « Harcelés », il n’est évidemment pas question de politique, mais bien d’une vengeance personnelle qu’on vous laissera découvrir à l’écran. Ce qui nous vaut un suspense bigrement efficace, qui fait froid dans le dos à l’idée que ça puisse nous arriver. Mais on regrettera malgré tout que l’intrigue finisse par être trop tirée par les cheveux pour être totalement crédible. Il faut donc passer outre quelques invraisemblances pour se laisser prendre au jeu.

« Harcelés », 13 octobre, 20h30, RTL-TVI.

Notre sélection vidéo