Le Belge Koen Lenaerts réélu à la présidence de la Cour de Justice de l’UE

Koen Lenaerts
Koen Lenaerts - Belga Images

Le mandat est de trois ans (jusqu’en octobre 2024). Koen Lenaerts, diplômé de la KUL et de Harvard, a été par le passé avocat au barreau de Bruxelles. Il est entré comme juge à la Cour de Justice en 2003, après être passé par le Tribunal, une autre juridiction de la CJUE.

La Cour de Justice de l’UE est chargée de veiller à l’interprétation correcte des traités et de la législation européenne, en répondant aux questions préjudicielles que peuvent lui poser les juridictions des États membres. Elle est aussi habilitée à reconnaitre si un État membre agit en violation de ses obligations européennes, sur demande de la Commission européenne ou d’un autre État membre. Mais elle est aussi parfois saisie par une institution européenne ou un État membre contre une décision ou un acte d’une des institutions de l’UE (Parlement, Conseil, etc.)

Ces derniers mois, la CJUE a été particulièrement visible à travers le bras de fer qui se joue entre l’UE et la Pologne au sujet de la réforme judiciaire menée à Varsovie, accusée par Bruxelles de miner l’indépendance des juges et le principe de séparation des pouvoirs.

La Pologne a plusieurs fois été rappelée à l’ordre par la Justice européenne, mais sa plus haute juridiction a décidé de mettre en doute la primauté du droit européen, pourtant un des fondements de l’Union. Le Tribunal constitutionnel (Cour constitutionnelle) polonais a rendu jeudi un arrêt qui risque de mettre le feu aux poudres, déclarant une partie des traités européens incompatibles avec la Constitution polonaise.

Notre sélection vidéo