Madonna revient dans l’actu grâce au streaming!

Madonna revient dans l’actu grâce au streaming!

Ce vendredi 8 octobre, le service de streaming américain Paramount + (de la chaîne CBS) a offert un beau cadeau à ses abonnés fans de Madonna  : le concert que la star donna à Lisbonne dans le cadre de sa 11e tournée, « Madame X », (liée à son 15 e album), intimiste, qui courut de septembre 2019 à mars 2020. Précisons d’emblée que ce show de près de deux heures, mis en scène par Nuno Xico et Sasha Kasiuha, est tout bonnement extraordinaire. On y retrouve la chanteuse en Madame X, agent secret en croisade pour la liberté, qui a perdu un œil comme Che Guevara. Mais comme d’habitude, et sans doute plus que jamais, elle s’y montre extrêmement multiple, créative et provocante, citant son idole l’écrivain James Baldwin, qui avait déclare que les artistes sont là pour perturber la paix. Et que la sécurité est une illusion.

D’entrée de jeu révolutionnaire (et à la française s’il vous plaît, lâchant par exemple des « Va te faire foutre) », Madonna se transforme ensuite en animal politique en s’accompagnant de danseurs habillés en militaires. Puis elle retrouve forme humaine après avoir repris le « vieil » « Human Nature » (album « Bedtime Stories »), en rappelant, avec ses gosses à ses côtés, qu’on mérite tous le meilleur. Evidemment,

un spectacle de Madonna sans sexe ne serait pas un spectacle de Madonna, et dans celui-ci, elle cherche encore à choquer en se touchant très souvent l’entrejambe et en simulant la masturbation, « dont je ne me lasse pas. » Ses enfants sont encore dans les parages, on imagine…

Le moment qui nous a le plus marqué est celui où, sur scène, elle prend des polaroïds d’elle, et va les vendre aux gens des premiers rangs au profit des enfants du Malawi. Elle s’éclate en leur posant des questions, en se moquant gentiment d’eux et en fourrant leurs billets dans sa culotte. La partie « Portugal » nous a aussi beaucoup plu. Elle explique qu’elle s’est installée à Lisbonne (mi 2017) parce que son fils footballeur David Banda a intégré le centre de formation du Benfica. « Au début, j’ai connu ici l’ennui et la dépression, jusqu’à ce que mon amie Victoria m’emmène dans des réunions de living room, chez les gens, donc, où on fait de la musique. Ce n’est pas quelque chose qui se fait aux États-Unis et c’est dommage. »

Elle a ensuite raconté comment elle s’était peu à peu familiarisée avec le fado, ce genre musical portugais mélancolique et nostalgique. Elle a évoqué la grande prêtresse en la matière, Celeste Rodriguez, décédée en 2018, puis introduit sur scène le petit-fils de 16 ans de cette dernière, qui lui amène une bière et l’accompagne à la guitare. Nous qui pensions que Madonna ne buvait pas. Autre séquence très réussie, et émouvante : l’image en surimpression de Lourdes, sa fille aînée, qui danse doucement et effectue des gestes avec ses mains et ses cheveux, alors que sa « môman » interprète « Frozen ».

Pour la promotion de l’arrivée de son concert sur Paramount +, Madonna était l’invitée de Jimmy Fallon dans le « Tonight Show » jeudi soir. Et comme il fallait s’y attendre, elle n’a pas pu s’empêcher de provoquer, en se vautrant de tout son long sur le bureau de l’animateur, et en dévoilant ses fesses en allant se rasseoir. Un numéro de plus dans une longue liste, déjà…