Abonnez-vous pour 1€

Budget fédéral: le Réseau de lutte contre la pauvreté salue l’extension du tarif social de l’énergie

Budget fédéral: le Réseau de lutte contre la pauvreté salue l’extension du tarif social de l’énergie
Belga

Le Réseau de lutte contre la pauvreté (Belgian Anti-Poverty Network – BAPN) salue mardi la décision du gouvernement Vivaldi, pour son budget 2022, de prolonger le tarif social énergétique et d’accorder un chèque énergie.

« C’est une bonne décision dans le contexte actuel de flambée des prix du gaz naturel », souligne le communiqué du BAPN, qui demande toutefois une perspective structurelle pour les ménages vulnérables.

En raison de la crise du coronavirus, le tarif social a été étendu, cette année, à tous avec une allocation majorée. Le gouvernement fédéral a décidé de prolonger cette mesure de trois mois, soit jusqu’à la fin mars 2022.

Cependant, l’extension du tarif social et le chèque énergie n’offrent qu’une solution à court terme, selon le réseau, qui demande donc que l’extension du tarif social pour les personnes bénéficiant d’une allocation majorée soit ancrée structurellement.

« Environ un Belge sur cinq a des difficultés à payer sa facture d’énergie. Derrière ce chiffre se cache une réalité très dure, celle de personnes qui, sans aide supplémentaire, ne peuvent répondre à leurs besoins fondamentaux, ne peuvent se chauffer ou ne le font pas suffisamment, et sont littéralement dans le noir », a déclaré Caroline Van der Hoeven, coordinatrice de BAPN.

Dans le cadre de l’accord sur le budget fédéral, un budget de 208 millions d’euros est alloué pour l’extension du tarif social. Au quatrième trimestre 2021, un chèque énergie de 80 euros sera aussi déduit de la facture du million de ménages les plus précarisés, pour une enveloppe de 72 millions d’euros au total.

Notre sélection vidéo