Abonnez-vous pour 1€

Plus de deux millions d’euros et deux immeubles confisqués après des faits d’escroquerie

Plus de deux millions d’euros et deux immeubles confisqués après des faits d’escroquerie
Belga

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mardi A.C, un Bruxellois âgé de 75 ans, à deux ans d’emprisonnement avec sursis et à 6.000 euros d’amende ferme. Des montants de 682.000 et 1,5 million d’euros lui sont en outre confisqués.

Son complice, J.N., qui faisait défaut, a été condamné à huit mois de prison avec sursis, à 6.000 euros d’amende et la justice lui confisque 34.000 euros. La confiscation de deux immeubles, un à Bruxelles et l’autre à Malaga en Espagne, est également ordonnée dans ce dossier qui concernait une escroquerie aux faux placements financiers.

Des placements financiers très intéressants…

Les faits ont commencé en 2009 à Monaco. A.C., ancien banquier bruxellois, terminant sa carrière dans une banque monégasque où il était gestionnaire de portefeuilles, a contacté certains de ses clients pour leur proposer des placements financiers très intéressants. Il a réussi à se faire verser des sommes importantes mais en réalité, au lieu de les investir, il les versait sur son compte privé.

Pour rassurer des clients qui demandaient une carte bancaire liée à ces soi-disant comptes ou voulaient en savoir plus sur le rendement de leur argent, il envoyait une lettre à en-tête de la banque monégasque, affirmant qu’il y avait des retards techniques mais que les placements se portaient bien. Jusqu’au moment où des clients se sont présentés à la banque et ont montré ces courriers. Les faits ont été dénoncés et l’homme a passé sept mois en détention préventive à Monaco.

Il y a fait la connaissance de J.N., ressortissant français né en 1948 et plusieurs fois condamné pour escroquerie. À leur libération, ils se sont associés pour proposer d’autres produits financiers, toujours en promettant aux victimes des placements juteux, cette fois via une société basée en Angleterre.

Les peines infligées mardi par le tribunal sont conformes au réquisitoire du ministère public. L’ex-compagne d’A.C. a, elle, été acquittée.

Notre sélection vidéo