Abonnez-vous pour 1€

Patricia, la patronne du café l’Orange Bleue à Warcoing, violemment agressée dans son établissement: elle a été frappée pendant 14 minutes!

Patricia a été la victime de coups et d’une tentative de viol.
Patricia a été la victime de coups et d’une tentative de viol. - B.L.

Patricia Tytgat n’oubliera jamais cette soirée du 24 septembre dernier. Il était 23h. La patronne de l’Orange Bleue, sur la place de Warcoing dans l’entité de Pecq, s’apprêtait à fermer son établissement quand elle a été sauvagement agressée par un dernier client. Elle avait tiré les tentures. L’homme était le seul encore dans le café.

« Un habitué », nous dit-elle, « je ne me suis pas méfiée, il n’avait jamais eu le moindre geste déplacé à mon égard. J’étais à mon aise, sans crainte parce que je le connaissais. Il se mettait toujours au même endroit, au bout du comptoir ».

Quand soudain, après s’être refusé un dernier verre, il s’est levé pour se diriger vers Patricia. Là, « il a eu des gestes avec les mains, je lui ai demandé d’arrêter ses manières tout de suite. Il a recommencé et d’un coup, soudain, il a bondi sur moi. Il m’a frappé, je suis tombée par terre, derrière le comptoir ».

Patricia a alors essuyé des coups de poing d’une rare violence, sa tête a claqué plusieurs fois sur le sol. Il a tenté de la violer. Elle a d’ailleurs subi une commotion. « J’ai encore toujours mal à la tête », nous confie la victime de 58 ans.

► La scène de coups a été interminable : Patricia a été frappée durant 14 minutes!

L’agresseur est loin d’être inconnu de la justice

► Patricia est plus que jamais traumatisée : «Je n’ose plus être seule dans le café»