«Je veux un enfant»: l’émission belge de téléréalité, durant laquelle des inconnus s’unissent sans s’aimer pour donner la vie, fait polémique

L’émission sera présentée par Dina Tersago.
L’émission sera présentée par Dina Tersago. - VTM

La téléréalité belge va passer un cap, lundi prochain, avec le lancement, sur VTM, de l’émission « Ik wil een kind », soit « Je veux un enfant ». Dans ce programme, des inconnus, célibataires ou déjà en couple, vont se rencontrer et se lier dans le but de donner naissance puis d’élever un enfant. Sans qu’il y ait forcément de sentiments entre ces personnes.

L’objectif ici est de permettre aux personnes qui ne peuvent pas avoir d’enfant, pour l’une ou l’autre raison, de réaliser leur rêve. Cette émission existe déjà outre-Manche sous le titre « Strangers Making Babies », « Des étrangers qui font des bébés », littéralement.

Le programme de lundi soir sera une émission « test » afin de trouver des candidats. Mais les critiques sont déjà nombreuses. Au nord du pays, de nombreuses personnalités politiques se sont déjà exprimées pour faire part de leur étonnement, à l’image de Benjamin Dalle, le ministre flamand de la Jeunesse (CD&V) : « Avoir un enfant est encore autre chose que trouver une maison ou un partenaire. L’intérêt de l’enfant doit toujours primer », a-t-il tweeté récemment.

Et c’est bien cet aspect-là qui pose question. S’il est important de parler de la problématique des personnes qui désirent un enfant mais sont dans l’impossibilité d’en avoir, le faire via cette voie dérange. D’autant plus qu’il n’existe pas de cadre juridique en Belgique, rappelle la Commissaire flamande aux droits de l’enfant Caroline Vrijens à nos confrères de la VRT.

Notre sélection vidéo