Abonnez-vous pour 1€

Prêts à intervenir sur un incendie à Binche, les pompiers n’ont pas pu partir… car aucun sous-officier n’était présent: «C’est de la négligence!»

Une voiture et trois habitations ont subi des dégâts, rue de la Montagne.
Une voiture et trois habitations ont subi des dégâts, rue de la Montagne. - D.C.

Ce mardi, une rencontre s’est tenue entre les pompiers de la caserne de Binche et les instances dirigeantes de la zone Hainaut-Centre. Étaient notamment présents, le président de la zone Eric Thiébaut, le bourgmestre de Binche Laurent Devin et le chef de zone f.f. Daniel Jonas. Il fallait s’y attendre : le « couac » survenu peu après minuit, dans la nuit de lundi à mardi, s’est également invité aux discussions. Pour rappel, un gros incendie s’est déclaré dans la rue de la Montagne à Binche, à moins d’un kilomètre de la caserne. Trois habitations et un véhicule ont pris feu.

Plus d’une dizaine de sapeurs-pompiers étaient prêts à intervenir au poste de Binche. Pourtant, La Louvière a dû être appelée en renfort. Et pour cause : aucun sous-officier n’était en service, cette nuit-là…

►► Selon des sources internes, ce n’est pas la première fois qu’un tel problème survient.

►► Il va sans dire que ce manquement inquiète et suscite la colère des pompiers.

Notre sélection vidéo