Abonnez-vous pour 1€

Important mouvement de grève chez Lidl: «Les magasins seront perturbés jusqu’au week-end compris!»

Important mouvement de grève chez Lidl: «Les magasins seront perturbés jusqu’au week-end compris!»

Au fil de la journée, ce sont plusieurs Lidl qui ont été « interdits » aux clients par des piquets de grève. La CNE l’a signalé tout au long de la journée. « Sur 48 magasins de la centrale de Courcelles, 24 sont fermés », expliquait la CNE mercredi matin. On touchait alors Gosselies, Charleroi, Roux, Châtelet, Thuin, Monceau, Gilly, Soignies… Ou encore : « 4 magasins fermés sur Namur, Braine-l’Alleud, Gembloux, Court-Saint-Etienne, Rhode Saint-Genèse ». Et cela n’a pas arrêté !

Le mouvement va s’étendre

Mercredi toujours, le syndicat libéral annonçait que le mouvement de grève risquait de se durcir. Si la direction a fait des propositions, celles-ci restent insuffisantes et ne répondent pas aux difficultés rencontrées quotidiennement par le personnel, selon la CGSLB. Depuis 2018, de nouvelles tâches se sont ajoutées. « Le personnel s’épuise, il n’en peut plus, » selon le syndicat.

Confirmation de la CNE, par sa responsable nationale du secteur commerce Delphine Latawiec. « Les actions vont se poursuivre dans les prochains jours, notamment dès demain dans le Hainaut et en province de Liège. Les magasins Lidl seront perturbés jusqu’au week-end compris », nous assure-t-elle. « Nous nous réjouissons des nouveaux projets de l’entreprise, des nouveaux investissements. Lidl est une entreprise florissante mais elle doit avant tout penser à son personnel et ce n’est pas le cas. Alors oui, dans les prochains jours, les actions vont aller crescendo », conclut Delphine Latawiec.

« Rebondissement » mercredi soir. La direction de Lidl a envoyé un huissier au centre de distribution de Genk pour lever le blocage des camions par les grévistes. « Demain (lire jeudi, NdlR) de nombreux magasins vont rouvrir et nous devons être en mesure de les approvisionner », a expliqué la porte-parole de Lidl, Isabelle Colbrandt, justifiant cette action. « Par ailleurs, des produits frais ont été livrés et si nous ne les distribuons pas, ils pourraient bien se gâter. » La direction espère pouvoir reprendre les négociations avec les syndicats dès que possible.

Muriel Sparmont