Abonnez-vous pour 1€

Covid Safe Ticket à Bruxelles: des restaurateurs annoncent qu’ils ne contrôleront pas, «je n’ai pas le temps de le faire, ni de jouer à la police»

Unlu à gauche et Fabrizio à droite ne contrôleront pas le CST.
Unlu à gauche et Fabrizio à droite ne contrôleront pas le CST. - D.R.

À partir de ce vendredi 15 octobre, le Covid Safe Ticket (CST) sera nécessaire, en région bruxelloise, pour les restaurants et les cafés (sauf en terrasse et pour le take-away), les foires commerciales et congrès (50 personnes en intérieur et 200 en extérieur), les dancings et les discothèques, les clubs de sports et de fitness (en intérieur et à partir de 200 personnes en extérieur), le secteur culturel, festif et récréatif (les salles de théâtre, les salles de concert, les cirques indoor, les parcs d’attractions et parcs à thème indoor, les cabarets et music-hall, les centres culturels, les musées et les cinémas) dès l’âge de 16 ans.

Le contrôle du Covid Safe Ticket est à charge de l’établissement ou de l’organisateur de l’événement. Au niveau du secteur Horeca, les avis divergent et certains n’hésitent pas à annoncer la couleur.

►► Ils ne contrôleront pas le Covid Safe Ticket: « Le CST va servir à rien, c’est trop tard »

►► Par contre, d’autres restaurants ont la ferme intention d’appliquer les règles liées au CST.

Notre sélection vidéo