Abonnez-vous pour 1€

Steven Van Gucht ne veut pas crier victoire trop vite: «Pour l’instant, nous faisons mieux que les prédictions précédentes, c’est une bonne chose»

Steven Van Gucht ne veut pas crier victoire trop vite: «Pour l’instant, nous faisons mieux que les prédictions précédentes, c’est une bonne chose»

Les craintes d’une quatrième vague pour le début de l’automne existaient. Les experts avaient d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises, invitant les citoyens à ne pas se relâcher trop vite, à continuer les efforts dans la lutte contre le coronavirus. À la mi-octobre, force est de constater que le message a été entendu et que les Belges continuent de faire attention.

En effet, les nouvelles infections au Covid-19 ont augmenté de « seulement » 10 % en une semaine. Une augmentation en deçà des prévisions des experts, eux qui craignaient également un nombre élevé de patients en réanimation. Si les chiffres sont donc « positifs » par rapport aux craintes, il ne faut tout de même pas crier victoire trop vite.

Car, pour Steven Van Gucht, la crainte était de voir « plus de la moitié des 1.000 lits en soins intensifs occupés par des patients Covid ». « Si ça empira vraiment, je ne pense pas que nous allons atteindre ces zones. Bien sûr, cela pourrait être chargé dans les semaines à venir. Mais espérons que non, que tout se passera bien. Pour l’instant, nous faisons mieux que les prédictions précédentes, donc c’est une bonne chose », a-t-il déclaré à VTM Nieuws.