Abonnez-vous pour 1€

Une maman vivant des prestations sociales dépense plus de 2.000 euros chez Lidl: le magasin finit par découvrir la mauvaise surprise…

La maman de trois enfants (âgés de 6 à 16 ans) était dépressive depuis la perte d’un enfant et vivait des prestations sociales. Comme le rapporte la Voix du Nord, elle s’est rendue coupable de l’émission de seize chèques utilisés dans différents magasins valenciennois de l’enseigne Lidl alors même que son compte était clôturé.

Elle avait dépensé, du 18 au 29 octobre 2017, 2.003,25 euros pour effectuer ses courses et ce en moins de quinze jours de temps. Criblée de dettes, elle allait ouvrir son dossier de surendettement juste après les faits.

Le tribunal l’a condamnée à quatre mois de prison assortis d’un sursis simple ainsi qu’au remboursement des dépenses effectuées auprès de la société de hard discount Lidl.