Jon pourrait devoir payer 100.000 euros à son voisin à cause de sa sonnette: «C’est une blague, j’ai le sentiment d’être moi-même harcelé»

Jon pourrait devoir payer 100.000 euros à son voisin à cause de sa sonnette: «C’est une blague, j’ai le sentiment d’être moi-même harcelé»
brandonkleinvideo/123RF.COM

Après avoir été victime d’une tentative de cambriolage en 2019, Jon Woodard, un habitant de Thame, dans l’Oxfordshire, a installé une sonnette connectée d’Amazon avec une caméra près de sa porte d’entrée. Celle-ci est connectée au wifi et alerte le propriétaire si quelqu’un arrive sur le pas de sa porte lorsqu’il est à l’extérieur. Il peut ainsi, grâce à une application, voir et entendre ce qui se passe devant chez lui.

Afin d’avoir un oeil sur tout ce qu’il se passe autour de sa propriété, Jon a par ailleurs installé d’autres caméras.

Le problème, c’est que son voisin, un docteur, estime que ses allées et venues sont désormais contrôlées et que sa vie privée n’est plus respectée. À un point tel qu’il ne voulait plus rentrer chez lui.

Il a donc porté plainte et la juge a ordonné à Jon de ne plus enregistrer la moindre image sur laquelle on distingue la propriété de son voisin. « J’ai acheté une sonnette pour protéger ma propriété et mes voitures. Qu’on me dise aujourd’hui que c’est du harcèlement… C’est une blague, et j’ai le sentiment d’être moi-même harcelé », a expliqué Jon au Mirror. Il assure aussi que de nombreux autres voisins ont des dispositifs similaires.

Jon Woodard pourrait devoir payer une amende de 100.000 euros à son voisin. Il sera fixé en novembre.

Notre sélection vidéo