Abonnez-vous pour 1€

Condamnée pour expédition punitive, faits crapuleux, vendetta à Hastière: «J’ai appris ma condamnation sur Facebook»

La dame a appris sa condamnation à 40 mois de prison sur Facebook.
La dame a appris sa condamnation à 40 mois de prison sur Facebook. - JLP/ILLU

Expédition punitive. Faits crapuleux. Vendetta. Aucune empathie pour les victimes. Voici comment sont qualifiés les actes qui se sont produits le 2 juin 2015 dans un parc résidentiel de Hastière. Une habitante de ce parc, en lien direct avec les faits, a été condamnée par défaut, ne s’étant pas présentée au tribunal. « J’ai appris ma condamnation sur Facebook », s’étonne la prévenue. « Je suis sans domicile fixe et je n’ai jamais reçu de convocation ». Ce qu’elle souhaite en se présentant au tribunal correctionnel de Dinant est d’être acquittée car elle « n’était pas présente sur les lieux ».

➜ Retrouvez notre article compet ici.

Notre sélection vidéo