Abonnez-vous pour 1€

Enseignement en Wallonie: 7% des jeunes sont inactifs, 10% quittent l’école trop tôt

Enseignement en Wallonie: 7% des jeunes sont inactifs, 10% quittent l’école trop tôt

L’amélioration du niveau de diplôme des Wallon(ne)s est manifeste : la part des 25 ans et plus, qui sont diplômés au maximum de l’enseignement primaire est passée d’environ 40 % en 1989 à seulement 12 % en 2020. Deux tiers de la population wallonne (25 ans et plus) détenaient, en 2020, au minimum un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur : deux fois plus qu’il y a 30 ans. La moitié des personnes qui ont terminé avec fruit l’enseignement secondaire ont obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur. C’est surtout chez les femmes que l’élévation du niveau de diplôme s’est fait sentir. L’objectif, défini au niveau européen, de 40 % de 30 à 34 ans diplômés du supérieur, est atteint (40,6 % en 2020), un pourcentage qui est donc plus élevé pour les femmes que pour les hommes. Cela dit, à Bruxelles, plus de la moitié de la population âgée de 30 à 34 ans (58,2 % en 2020) est diplômée de l’enseignement supérieur, contre 49,3 % en Flandre. La Belgique dans son ensemble atteint un taux de 47,8 % et dépasse ainsi l’objectif belge fixé dans le cadre de la stratégie européenne pour 2020.

➜ Tous les chiffres et les détails ici.

89 % des Wallons âgés de 25 à 49 ans, diplômés de l’enseignement supérieur, ont un emploi, contre 75 % pour les diplômés du secondaire supérieur, 50 % pour les diplômés du secondaire inférieur et seulement 33 % pour les personnes ayant tout au plus un diplôme de l’enseignement primaire. La même relation entre taux d’emploi et niveau de diplôme s’observe pour les 50-64 ans, même si les taux d’emploi et d’activité sont globalement plus faibles dans cette catégorie d’âge.

➜L’abandon scolaire précoce, formation, NEET… Lisez notre article ici.