Abonnez-vous pour 1€

Ikea, la mauvaise nouvelle: ça risque de durer jusqu’au milieu de l’année prochaine!

Prétexte
Prétexte - Isopix

Cette prédiction a été formulée par Jon Abrahamsson Ring, cadre supérieur d’Inter Ikea, le franchiseur mondial du groupe de magasins d’ameublement. Le plus grand défi de l’entreprise est de faire expédier des marchandises depuis la Chine. Selon lui, l’entreprise ne veut pas répercuter les coûts supplémentaires liés au transport, entre autres, sur les clients.

Ikea, comme d’autres entreprises, est confronté à une pénurie de conteneurs de transport et à des problèmes dans les ports qui perturbent la logistique. Ces complications ont déjà donné lieu à des avertissements concernant le ralentissement de la croissance des ventes et l’augmentation des coûts dans plusieurs entreprises, notamment la chaîne de magasins de vêtements suédoise Hennes & Mauritz (H&M) et le détaillant en ligne britannique Asos.

Pour faire face à la situation, Ikea a dû fixer des priorités, affirme M. Abrahamsson Ring. La gamme de produits se concentre donc sur les produits les plus populaires, a-t-il précisé. « Je ne pense pas non plus que nous serons sortis d’affaire au cours de l’exercice financier actuel », a-t-il déclaré. L’exercice financier d’Ikea court jusqu’en août prochain. « C’est un très grand défi pour l’ensemble de l’infrastructure d’approvisionnement », a déclaré le dirigeant d’Ikea.

Ikea a clôturé le dernier exercice financier avec des ventes record. Cette reprise fait suite à une année au cours de laquelle les ventes ont diminué pour la première fois, principalement en raison des fermetures de magasins dues à la pandémie.

La flambée des prix des transports et des matières premières au cours des derniers mois a entraîné une hausse des coûts. L’entreprise prévoit d’absorber elle-même ces coûts supplémentaires au lieu de les répercuter sur les clients d’Ikea. Selon Abrahamsson Ring, le défi consiste à rendre Ikea encore plus abordable. La société prévoit de tirer une plus grande part de ses revenus des produits à bas prix, a-t-il déclaré.

Ikea a également pris d’autres mesures pour acheminer les produits vers ses magasins. Par exemple, l’entreprise loue des conteneurs et étudie des options de transport alternatives telles que le rail.

La question a également été soulevée jeudi lors de l’exposition des chiffres belges. Ikea a également été touché par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement que connaissent de nombreux secteurs du commerce mondial, a indiqué le directeur général d’Ikea Belgique, André Schmidtgall. À l’époque, l’entreprise avait pris la décision de réduire sa gamme de produits afin de maintenir une situation la plus stable possible.