Abonnez-vous pour 1€

Agressions sexuelles au Cimetière d’Ixelles: la direction du Waff et El Café se portera partie civile «si les faits sont avérés»

Agressions sexuelles au Cimetière d’Ixelles: la direction du Waff et El Café se portera partie civile «si les faits sont avérés»

De nombreux témoignages d’agressions sexuelles et de viols commis par au moins un employé des deux bars affluent sur les réseaux sociaux depuis dimanche soir, tandis que le parquet de Bruxelles a confirmé mardi l’ouverture d’une enquête après le dépôt de « plusieurs plaintes ».

Une marche de soutien aux victimes est également organisée jeudi à 20h au départ du Cimetière d’Ixelles, a confirmé la zone de police locale. La manifestation s’arrêtera à la place Fernand Cocq et une délégation sera reçue par le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis.

« Nous comprenons les sentiments de révolte et de colère suscités par de tels actes, que nous condamnons fermement », a indiqué la direction des bars incriminés. « Nous avons pris connaissance de la marche organisée ce jeudi soir en soutien aux victimes d’abus. Nous la soutenons pleinement ».

« Cependant, il est inacceptable que nos serveuses, serveurs et clients se fassent insulter, harceler et cracher dessus. Cela va trop loin. C’est pourquoi nous appelons au calme », a ajouté l’exploitant. « Nous avons pris la décision de fermer nos établissements ce soir, de manière à protéger nos clients et notre personnel ».

« Nous réaffirmons notre soutien aux victimes et nous tenons à disposition de la police », a conclu la direction.